Archive of ‘Broderies’ category

Le projet Médusa la décoration

Ce qui m’a pris le plus de temps c’est la garniture. Il m’aura fallu environs 8 mois pour la finaliser. Bien sûre il y a eu des coupures, car lorsque l’on entreprend un ouvrage sur une longue période, il y a parfois un sentiment de ras de bol qui s’installe.

J’ai commencé mes décorations par peindre mes coquillages à l’acrylique et au pinceau. Ensuite, je les ai collé à la colle chaude sur le corsage. Pourquoi la colle chaude? et bien pour combler le vide à l’intérieur du coquillage, comme cela il y a moins de risque qu’il ne se casse tout simplement.Puis j’ai collé des sequins et des strass dessus.

Le projet Médusa la décoration

j’ai collé aussi des bandes de velours sur les lignes verticales et de la corde sur les lignes horizontales, j’ai ajouté les pointes en organza sur le décolleté que j’ai ensuite bordé de velours et brodé de sequins et de perles

Le projet Médusa la décoration

Le bas du corsage a été surjeté puis brodé lui aussi de la même manière que ci dessus.

Au final c’est un corsage qui pèse son poids 😉

Le projet Médusa la décoration
Le projet Médusa la décoration
Le projet Médusa la décoration
Le projet Médusa la décoration
Le projet Médusa la décoration

Le projet wonder woman : les appliques

Dans un premier temps j’ai joué la facilité en découpant des étoiles dans du satin thermocollé. Mais le rendu n’était pas terrible. Et puis oh !! idée lumineuse je me souviens que j’ai enfin une brodeuse lol . C’est bizarre mais je n’ai pas le réflexe quand je commence un projet de me dire que je peux à présent réaliser mes propres appliques.

Oui avant de penser a me les fabriquer ,j’avoue, j’ai comme d’habitude eu le réflexe d’aller les chiner sur etsy lol avant de réaliser que j’avais tout chez moi pour les fabriquer.

Donc je suis repartis de zéro: j’ai récupéré sur internet une image de base

Le projet wonder woman : les appliques

J’ai d’abord réalisé des étoiles complexes afin de les coller sur le legging et le corset.

Le projet wonder woman : les appliques

Puis j’ai simplifié mon étoile de base pour réaliser les étoiles de la cape.

Le projet wonder woman : les appliques
Le projet wonder woman : les appliques

Mais pourquoi ne pas avoir fait les même étoiles que celle du legging? Par soucis d’économie: moins de points = moins de fil à utiliser: surtout qu’il a fallu que j’en brode environs 90 !!!

je les ai ensuite découpé avec beaucoup de soin et collées sur la cape avec de la E6000. J’avoue si c’était à refaire je n’oublierai pas :

1) de ne coller les étoiles qu’avec un point de colle en leurs centre puis de fixer les pointes à la main (cela éviterais que la colle déborde parfois)

2) de brûler sur chaque applique les coins pour coller les fils entre eux pour eviter qu’elles ne s’effiloche !

Le projet wonder woman : les appliques

Le projet burlesque la décoration

j’ai ensuite réalisé le tablier en satin argenté,

Le projet burlesque la décoration

j’ai acheté les appliques sur etsy , non , non je ne l’ai pas brodées du moins pas cette fois ci , j’ai complété la décoration par de petits nœuds. sur cet ensemble je n’ai pas eu besoin de charger la décoration, je trouvais que l’harmonie colorées se suffisait à elle même.

j’ai posé un biais blanc pour bien contraster et j’ai recouvert certains couloir à baleine de ruban blanc pour rappeler le biais.

j’ai quand même ajouté un genre de couvre épaule en organza, il se fixe au niveau des dessous de bras par des boutons pression.

Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration

tadammmmmmmmmm !! l’ensemble était enfin fini.

J’ai vraiment adoré bosser sur ce projet 😉

Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration
Le projet burlesque la décoration

Il faut bien commencer un jour et par quelque chose

Dans cette nouvelle rubrique je vais vous parler donc de la broderie et de mon apprentissage de celle ci sur machine.

Lors de l’achat de ma brodeuse, j’ai eu droit à un cours de 1h30 sur la prise en main de la machine. J’ai choisi de me concentrer dans un premier temps dans la découverte de sa fonction broderie (réservant la partie couture pour plus tard vu que celle ci peut faire les deux , en sachant que je continue de coudre sur mon innovis 50)

N’étant pas novice en couture et ayant un certain nombre de base, j’avoue que les 1h30 m’ont suffit à comprendre l’essentiel.

Dés le lendemain je me m’étais donc devant ma machine afin de refaire les gestes de la veille mais cette fois toute seule.

Mais bien vite l’idée de savoir numériser (transformer des images jpeg en broderie) s’est imposée à moi. Pourquoi se contenter de ce que les autres font alors que l’on peut le faire sois même.

Dans ces articles je vais vous vous détailler mon apprentissage sur ce sujet.

je suis partis de chez mon revendeur avec un logiciel: Pe design plus (entre 300 et 500 euros) , c’est à l’origine un logiciel Brother pour des machines au format brother mais qui a la capacité de pouvoir transformer ces fichiers sous d’autres formats. La version de base (celle sans mise à jour). Cette version du logiciel ne contient que la version automatisé de la numérisation. Elle est vraiment très limitée.

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose
Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Je ne vais pas vous mentir, je trouve que vu le prix qu’il coûte, et ce qu’il propose c’est une vraie déception pour moi. Mais étant une grande novice dans ce sujet, cette première version m’a permis disons d’avoir un pied dans le sujet.

Le premier problème que j’ai rencontré devant ce logiciel est celui ci: Mon revendeur m’avait certifié que ce logiciel était compatible avec ma machine. Je fabrique donc ma première numérisation, je l’enregistre au forma Hus qui est censé être le format pour les machines Husqvarna, je balance sur ma clef usb, je met dans ma machine et oh surprise : et bien rien. Un peu dépitée j’étais (Maître yoda) je me dis que c’est ma clef qui ne fonctionne pas mais finalement non. Je me dis alors que je me suis trompée quelque part. Mais finalement non.

En creusant le sujet je me rend vite compte que ma machine ne reconnait que le format VP3 et que le logiciel Pe design plus ne me propose pas ce format. Il me faut donc convertir un fichier déjà convertis. Voilà qui annonce bien la couleur sur le sujet de la numérisation.

Heureusement la solution n’étais pas loin sur un des multiples cd que l’ont ma donné avec ma machine. Le 5d organizer me propose bien de convertir les fichier .HUS en VP3. Mais là, faut il déjà le savoir lol

Je me rend bien compte du barbarisme de mon paragraphe si dessus, voilà qui tue dés le départ la poésie de la création de la broderie lol.

Si tu es madame tout le monde , que tu n’as pas de notions d’informatique et que tu n’as personne pour t’orienter et bien tu te retrouve bloqué dés le démarrage de ta machine.

Victoire, victoire !! ma machine reconnaît enfin ce que je lui propose. Mais soyons clair le résultat n’est pas glorieux ! Mais bon il faut bien commencer par quelque chose et quelque part, j’ai donc choisi comme base d’apprentissage un joli, mignon petshop.

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Il faut maintenant qu’il le reste lol !

C’est a partir de là que je vais vous parler des limites du Pe design plus de base. J’ai donc commencé mes essais en numérisation avec la version automatisée puisque c’est la seule proposée dans le pack de base. Le logiciel choisi tout seul ce qu’il doit numériser et place de lui même les couleurs(que l’on peut changer ensuite). Mais sa sélection dépend de la qualité de l’image de départ: sa netteté et puis surtout des contraste colorés. On peut se dire chouette c’est tout bon pour une novice ! il fait tout tout seul !! oh miracle comme il le laisse présager mdrrr Mais non en fait c’est le début des galères …

voici le premier résultat

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Il est loin d’être parfait(pour ne pas dire déformé et moche) . Mais il m’a permis de comprendre un certain nombre de choses sur le logiciel , la plus importante c’est que dans la version automatisé: les aplats colorés sont bien plus important que les contours. Et oui parce que le logiciel détecte les contours comme des couleurs et non pas comme des lignes. ce qui fait que très vite lorsque l’on a de gros contours nombreux on se retrouve avec des morceaux un peu partout.

Pour travailler avec la version automatique il faut faire plus que de simplifier le dessin, il faut lui attribuer des zones franches et des couleurs contrastées. C’est à dire :ne pas lui attribuer dés le début les bonne couleurs mais bien séparer les zones par des couleurs très différentes des unes et des autres. On obtient un résultat nettement plus joli sans les contours.

Voici donc comment j’ai modifié mon image

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Cette image m’a permis d’obtenir une numérisation potable. J’ai ensuite changé les couleurs lors de la phase terminale.

L’autre problème de la numérisation automatique c’est qu’elle choisi aussi pour vous les points, les emplacements et le sens de ceux ci (et bingo c’est de nouveau la loterie lol).On doit alors vérifier morceau par morceau : la couleur, le style de point et son sens pour tout corriger. Ce qui prend un temps considérable pour finalement obtenir ceci:

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Alors c’est vrai je n’ai testé que la partie numérisation d’image sur le Pe design plus, je n’ai pas ouvert la transformation de photo en broderie , ni même le point de croix mais Je le trouve quand même dans sa version de base bien limitée .

Si on veut pouvoir bosser en manuel et avoir le contrôle à toutes les étapes de la création il faut donc acheter sa mise à jour (500 euros de plus).

En effet celle ci propose donc pour ce tarif préférentiel (mais lol ) de pouvoir réaliser chaque étape à la main.

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

C’est à dire en résumé: on peut donc récupérer le contour de l’image puis le retravailler au pinceau pour pouvoir ensuite le retoucher au maximum grâce au points fractionnés.Pour enfin pouvoir choisir le styles de points, et les couleurs pour que je puisse enfin obtenir ceci :

Il faut bien commencer  un jour et par quelque chose

Je vous laisserez le soin de vous faire votre propre jugement sur la pertinence du prix du logiciel et de ce qu’il propose.

Alors oui on peut s’en sortir honorablement mais avec douleur pour obtenir un résultat potable avec Pe design plus de base.

Mais il est sûre que l’on ne peut obtenir un résultat parfait qu’avec sa mise à jour.

Cela me laisse un goût amer. Je ne critique pas ce que le logiciel Pe design next propose dans sa version complète. Car il est très complet, par contre je ne comprend pas que l’on puisse vendre une version basique( Pe design plus). aussi mal finie… alors c’est sûre :cela revient moins cher d’acheter Pe design plus puis sa mise à jour que d’acheter directement Pe design next (là aussi il y a un non sens lol) n’empêche que si l’on ne prend pas la mise à jour on se retrouve vite coincé.

Des économies et oui ? mais pourquoi faire?

Cela fait à présent pratiquement 5 ans que je coud. Je vous parle souvent du fait que je coud beaucoup avec du synthétique. Que c’est un tissu peu cher, qu’il permet donc de coudre bien plus mais il permet aussi de faire des économies.

C’est vrai que lorsque je recycle des paires de rideaux cela me met le tissu à 2 euros le mètre ( a peu près) ce qui permet pour 30 euros d’avoir un métrage respectable. Il m’est même arrivée d’en trouver à 1 euro 50 le m voir 1 euro pour certains projet.

J’adore chiner, recycler, transformer et détourner ce qui m’entoure. J’aime le coté ingénieux de la couture.

A force d’économies, j’ai réussi a me faire une petite enveloppe. Et il y a 15 jours toutes ces économies que j’ai fait on pris un autre sens.

Je me suis acheté une brodeuse.

Alors on pourra me dire mais à quoi cela sert de broder à la machine quand on peut le faire à la main?

Je pense que pour faire de jolie broderies il faut avoir de la pratique (beaucoup, beaucoup) et du talent.

Si c’est pour faire une ou deux broderies approximative à la main, pas très jolies je préfère laisser cela à une machine. Je n’ai déjà pas assez de temps pour réaliser tout ce que je je voudrais faire. cela n’enlève en rien le coté créatif puisque dans mon projet je vais me former à la numérisation d’image (transformer un format jpeg en broderie) afin de pouvoir créer ensuite mes propres motifs.

Le travail de broderie c’est l’affaire de toute une vie. Si on se réfère au livre l’ouvrage des dames on peut vite s’apercevoir que le sujet est vraiment vaste.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62794921/f4.image

alors pour ma part même si je vais parfois broder des perles, des sequins j’ai choisi la broderie mécanique (électronique).

donc voici mon nouveau bébé:

Des économies  et oui ? mais pourquoi faire?

Une machine à coudre et à broder (je conserve mon innovis 50, comme cela je peux broder et coudre).

C’est une : Designer Topaz 20 de marque Husqvarna Viking.

Alors c’est vrai je n’ai pas opté pour une brodeuse de marque Brother bien que c’est ma marque favorite, tout simplement parce que je n’en avais pas les moyens. Les prix ondulent entre 2300 euros et 4500 chez brother.

Celle ci est un bon compromis. Elle coûte entre 1500 et 1700 euros en neuf et je l’ai touché a 990 euros en boutique révisée et d’occasion.

Je n’aurais aussi plus a me soucier de l’immobilisation de innovis 50 lors des révisions. Puisque elle fait également machine à coudre; Elle peut même coudre le cuir souple !!

Elle m’ouvre tout un tas de nouvelles perspectives: dentelles, borderies, écussons, broderie inversé …

Elle est un peu complexe pour la prise en main, son tableau de bord est un peu austère. Il peut rebuter car il ressemble plus a un répertoire d’ordinateur qu’à une brodeuse. Mais passé cette aspect je pense qu’elle a vraiment tout d’une grande .

J’ai donc commencé à potasser le pe-design (logiciel pour la transformation et la numérisation de broderie).

j’ai commandé mon matériel de base:

stabilisateur, fil canette et fils de couleurs et j’ai commencé quelques essais. Ma première numérisation c’est celle ci : le logo de star trek …. a moi de nouvelles aventures !!

il n’y a pas de petites économies … il n’y en a que des grandes 🙂

Des économies  et oui ? mais pourquoi faire?
Des économies  et oui ? mais pourquoi faire?
Des économies  et oui ? mais pourquoi faire?
Des économies  et oui ? mais pourquoi faire?

1 2 3