Archive of ‘Costumes fantaisies’ category

Le projet Madame de pompadour

Le projet Madame de pompadour
 

cela fait un moment que je lorgnais du coté du site de Viona.

 Je regardais, et re regardais afin de savoir si  ses hauts sont des corsets ou pas.  je me posais depuis plusieurs semaines (vois mois) la question de savoir si je pouvais monter des manches sur un corset. Viona me semble t-il la fait. Il n’en a fallut pas plus pour attiser ma curiosité. 

Tblack-rococo-gown-2

  Ttudor-gown-1

 J’avais dans l’idée de  me faire une robe style rococo, baroque, genre Marie Antoinette, ou madame de Pompadour, avec  les nœuds et les froufrous partout. Sauf que je ne fais pas dans la reproduction historique .  Même si j’utilise une partie des patrons historiques, j’apporte toujours des modifications afin de ne pas tomber dans le costume théâtrale. Je ne veux pas de l’aspect déguiser, j’aime donner l’impression que l’on pourrait porter  mes robes à une soirée, une occasion et pas que pour le carnaval. Enlever l’aspect déguisement sur un costume historique n’est pas toujours très simple.

 

La robe à la française est composée de différents éléments: Le panier, le jupon, la jupe, la veste et une pièce d’estomac. En dessous il avait un corps baleiné  (sorte de corset).

je n’avais pas forcément envie de   le concevoir de cette façon là. Aussi   je l’ai imaginé  composé d’un corset un manche longue à l’aspect d’un corsage baleiné (une sorte de corset 3 en un : corps baleiné, corsage et pièce d’estomac), d’un panier, d’un jupon, d’une jupe et d’une sorte de sur-jupe attachée comme une traîne, donnant l’illusion d’être le bas de la veste.

Je me suis basé d’après ce patron,

wm-web 7026 3

 

 mais bien vite et au fil des modifications,  il ne m’est resté plus grand chose de celui ci. Mais à quoi a t-il pu me servir ? a comprendre tout simplement ce que je devais modifier et comment.

 

patron1 

La première étape de mon projet a été l’élaboration de mon patron de corset.
j’ai du transformer mon patron de corset victorien underbust  en lui ajoutant des  bretelles fixes. Puis  j’ai du lui ajouter des manches.

 

Comment ai je procédé? quand on a aucune notion de patronage il faut savoir découper et coller  😉

J’ai  ajouté les  bretelles  d’un serre taille au corset en  prenant soin de bien réfléchir à l’emplacement de celle ci et en adaptant au mieux.
puis je me suis servie des manches du patron de la robe marie Antoinette.

Ensemble Dark night terminé

j’ai terminé ce projet en terminant l’ourlet et en fabriquant des petites fleurs de tissu que j’ai placé en bas de la robe

darkni1darkni6

Voilà il est fini aprés une soixantaine d’heure de travail. Cela a été vite enfin de compte.

Mon petit bilan:

Je n’avais jamais utilisé de patron  de commerce jusqu’à ce projet, les patrons macall’s sont vraiment bien fait. Même en anglais, sans instructions on peut parfaitement se débrouiller avec les images. Je n’ai pas rencontré de grosses difficultés. Les finitions internes sont aussi jolies que l’extérieur. c’est important pour moi qu’ils le soient. Cela reflète la qualité du travail.

J’ai réussi a faire une très belle robe avec  un petit budget : 70 euros.

J’ai la satisfaction de terminer  mes 1 an et demis de couture sur un rêve qui vient de se réaliser.

Je n’aurais jamais pensé arriver à un tel niveau et de pouvoir un jour me la concevoir. Avant je bavais devant les robes  costumées de la tv, les robes de mariées. Maintenant je me dis à quand mon prochain projet ? 

tout ce qui est difficile n’est pas impossible ! la preuve en est faite 😉

 

darkni3

darkni5

Un shooting est prévu en extérieur, mais pas pour tout de suite car il fait vraiment froid vers chez moi 😉

Le corset Dark nigth

après la jupe  j’ai attaqué le corset. Je voulais un model de corset très précis. J’ai donc du modifier le patron. Lorsque l’on réalise un corset on doit suivre un certain nombre d’étapes.

1) le patron


 patron

2)la toile: c’est un vilain corset en torchon qui permet de voir si le patron est  correct, de corriger les erreurs et de vérifier la taille
3) la découpe des pièces: extérieur, doublure et triplure

 motif

4) parfois thermocollage des pièces fragiles ou des tissus trop fluides ou fins
5)couture d’une doublure individuelle en toile solide sur chaque pièce

 Dark-nigth 9500

6) montage de la triplure sur les pièces avant et dos

7) montage des ouvertures: busc, œillets

piece avntarriere

8) assemblage de toutes les pièces extérieurs
9) construction  des couloirs pour les baleines
10) éventuellement s’ajoute  à cela, les broderies, la pose de la dentelle et autre custom
11)montage partiel de la doublure
12)pose du biais bas

13) découpe  et montage des baleines

 

essai2

14) montage du bais haut
Il faut minimum 15h pour réaliser un corset simple mais on peut doubler voir plus le nombre d’heures si on ajoute du custom ou autre difficultés

darkni3

La principal difficultée, cela aura été sans doute les raccords de motifs.

 

La crinoline

 Rien de vraiment de compliquer pour la fabriquer je me suis servi du patron suivant:

disponible chez Alysse création

le seul petit souci c’est mon choix de tissu. J’avais un grand morceau de tissu fin, fluide en synthétique. Et ce n’était pas forcément le meilleur choix. Il est léger mais il est  très difficile à découper et donc du coup j’y est perdu en précision. Du coup ma crinoline est potable mais  pas parfaite. Impossible de faire des cerceaux droits.  La bonne nouvelle c’est qu’une fois que l’on met la robe dessus , cela ne se voit plus. Elle est donc bel et bien fonctionnel. Je n’ai pas  fait une crinoline à 5 cerceaux..  3 cerceaux suffisent amplement. Il m’aura fallut 7 bonnes heures pour la confectionner.

crinoline

Dans un premier temps on voyait à travers le tissu le marquage des cerceaux.

robecrinode coterobecrino
 pour les faire disparaître  j’avais plusieurs solutions: fabriquer un jupon pour couvrir la crinoline, ajouter  des rangs de tulles. J’ai choisi de mettre de la tulle à partir du premier cerceau…. ici je n’ai fait que la partie avant par manque de tulle, mais je vais corriger cela dés réception.

tule

Il faut aussi régler les baleines . Plus on augmente la taille de la baleine, plus le tissu se tend et gonfle, si inversement  on réduit sa taille, le tissu se détend et la crinoline se réduit. 

 Et  comme par magie tadammmmm . Voici mon projet qui prend forme sous deux éclairage différence différents. J’ai aussi entre temps centré le motif central, chose que je n’avais pas fait car le dessin ne respectait pas le droit fil. Mais bon  cela ma chagrinais trop alors j’ai triché.

modif

 modifs2

L’ensemble « Dark nigth » partie 2

Il faut s’attaquer à la bête …  et donc à la  reproduction des pièces afin de ne pas gâcher le patron original. j’utilise  du papier de nappe  (très grand format, pratique pour les très  grandes pièces, économique et solide comme le papier à patron classique) et je me sers de la transparence de ma baie vitrée pour décalquer. Dans ce patron les coutures sont comprise dedans. Il est tout en anglais ce qu’i n’est pas ma tasse de thé. Pas facile pour mois de traduire les expressions techniques et le logiciel de traduction a bien du mal a me proposer quelque chose de potable. En prime c’est la première fois que j’utilise un vrai patron, je dois me familiarisé avec les différents logo, abréviations et apprendre à bien observer la composition de mon patron. Je décide donc d’être organisée et de ne découper que ce dont j’ai besoin au moment ou. Mais bon ce ne sont pas quelques difficultés qui auront raison de moi .. non vraiment pas .
 
Une fois finis, je mets ensuite mes patrons dans des  pochettes plastiques ou je n’oublie pas de marquer soigneusement : le model, la marque, la partie du patron que je veux mettre dedans.
 

Pour débuter ce projet, je commence par la jupe.
je découpe donc et puis j’épingle et j’assemble. je place mon galon.

 

premier jetpremier jet2

je me trompe une première fois sur l’emplacement de la fermeture (je la croyais sur le coté, mais non elle est derrière).
Je fabrique ensuite mes plis pour cintrer la jupe. C’est facile. Il suffit de reproduire les points du patron sur le tissu. On superpose le premier point sur le second. en formant une pince interne. on fais traverser une épingle par ses deux points puis on épingle à la verticale pour tenir la pince.
La première fois je me sers des marquages indiqués et correspondant à ma taille du patron. Mis je m’aperçois bien vite qu’ils sont trop large. Je recommence en adaptant  à ma taille directement sur mon mannequin.

 

pliplis

Puis je place ma ceinture
 c’est raplapla ..  il va me falloir une crinoline pour donner de la tenue et de l’ampleur. Mais le projet avance tout seul sans vraiment être difficile.

jupefin

1 40 41 42 43

%d blogueurs aiment cette page :