Madame de pompadour : le corset

Ensuite il   a fallu se lancer et donner son premier coup de ciseaux.
 

 

L’assemblage c’est déroulé comme un corset traditionnel. La principale difficulté c’était la pose de la doublure, à cause des bretelles fixes. J’ai choisi de ne pas doubler les manches pour leurs conserver leurs souplesses. Je les ai posée en dernier.

cor00

 

cor01

ce que j’ai pu constater c’est que mes manches trop lourdes, tombaient des épaules.  Je voulais un dos nu. il manquait de la matière afin de les tenir. J’ai donc opté pour la pose d’un ruban dans le dos qui au delà d’être joli, permet aux manches de rester bien en place et de ne plus glisser.  ce que j’aime ne couture c’est que lorsque l’on est face à un problème, on peut presque toujours trouver une solution. Il faut juste savoir se poser et ne pas être trop pressé pour choisir la meilleur solution.

 

 

rococo03

rococo04

6 Comments on Madame de pompadour : le corset

  1. nausicaa
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

     Merci à vous Mam Choupinette  😉 au plaisir de vous lire

    Répondre
  2. Mam choupinette
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

    C’est magnifique !
    Pour qui suis une passionnée de corsets c’est un vrai plaisir des yeux.

    Répondre
  3. nausicaa
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

    Merci beaucoup popozero, je suis déjà sur un autre projet : une robe fantôme de l’opéra 🙂

    Répondre
  4. popozero
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

    J’adore l’idée du ruban pour les manches!!!!!! Vraiment gé-ni-al-euh!
    Et la robe est BELLE, même pas besoin de le préciser!^^

    Répondre
  5. Fubuki
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

    merci beaucoup  ^^

    Répondre
  6. Lolo
    17 novembre 2018 at 5 h 52 min (49 années ago)

    Bravo, c’est vraiment magnifique

    Répondre

Laisser un commentaire