Le projet Isabella Fraser Robe de mariée 1785: les manches la partie avant

Pour les manches j’ai opté pour une forme classique:

Voici la toile d’essayage

La version définitive

Elles  sont ajustées sur l’épaule par   3 plis. 

Le plus difficile pour le montage des manches  a été  d’ajuster  la doublure de celle  ci. j’ai choisi  de  faire une doublure  flottante pour ne pas   avoir de couture  visible  à l’intérieur  du manteau. Je n’avais pas  prévu de  marge  d’aisance sur la hauteur. Du coup la  doublure s’est  retrouvée  trop courte  par rapport  aux manches. J’ai du raccourcir celles  ci. Cela n’a pas  posé de problème  puisque  qu’avec les  manchons j’obtiens une  longueur correcte. Les  manches  sont très étroites,  je ne les  trouve pas  très confortables. 

Si je n’ai pas  été  comblée par le  résultat du montage  du dos , j’ai été  super satisfaite  du rendu  de  la partie avant.

Rien n’a  cloché tout a été  assez simple, même  si  j’ai du refaire les  pièces  pour réajuster le manteau.  J’ai bien sûre  du coup du reprendre  toutes les pièces  de la  doublure. Le rendu  interne  est très propre  et joli. La  doublure a  été  essentiellement cousu à la main. Le jupon  est  assorti  avec le  tissu de  la doublure. 

J’ai suivi les instructions  de Catharine Niven, J’ai ajouté  un système de fermeture ouverture  à crochets.

 

det02

 

Laisser un commentaire