A quoi peut bien servir Internet en couture ?

Attention : lol « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.Le but n’étant aucunement de vous faire culpabiliser sur votre façon de faire ou de ne pas faire.  je ne voudrais pas que certains de mes propos blessent des gens alors qu’ils ne sont pas personnellement visés. L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. »

A quoi peut bien servir Internet en couture ?

Le web :

réponse 1: à apprendre
Si je n’avais pas eu internet je n’aurais sans doute jamais pu obtenir le même résultat. Le net c’est quand même malgré tout ce que l’on peut dire un formidable outil pour les recherches et les apprentissages. La plus grande base d’information et de documentions sans avoir à se déplacer. Les possibilités sont infinies puisque c’est participatif. Tous nous avons quelques choses à donner et tous nous pouvons apprendre des autres.
C’est ce que j’ai fait grâce au net. Je remercie toutes les personnes qui ont bien voulu publier afin de partager leurs expériences. En retour il m’a semblé normal de faire la même chose en retour. C’est pour cela que j’ai d’abord ouvert un blog qui ne me suffisait plus et puis un site.
Vous pourrez avec le net dépasser vos limites et trouver les réponses à vos questions pourvu que vous vous donniez la peine de chercher.

Un blog, un site

Réponse 2: Aider les autres,à ne pas oublier

Le mien c’est un peu comme un journal intime de la couture. Au lieu d’avoir un carnet je me livre sur le net pour les autres mais surtout pour moi, ainsi je n’oublie rien. J’ai besoin d’une info, il me semble parfois que j’ai déjà la réponse parce que c’est acté sur le site.
Je ne cherche pas à faire de l’audience mais si je veux partager et aider  il faut quand même atteindre le public alors pour cela j’ai deux armes : le référencement et ma page Facebook.

Les réseaux sociaux : un exemple : Facebook

Réponse 3: s’ouvrir sur le monde, se créer des opportunités (ben non la réponse ce n’était pas avoir des likes bien que …  lol )

Ouahhh je détestais Facebook j’ai attendu super longtemps pour me créer un compte. Et je ne l’aime toujours pas par certains de ses cotés mais sans lui (avouons le), je n’aurais pas eu les même opportunités. Je n’aurais pas pu rencontrer tous ces gens des quatre coins de la France ou des autres pays. Quel plaisir de pouvoir parler avec une prof canadienne ou ma copine Valérie au Québec. Si on s’en sert bien Facebook est un allié redoutable pour s’enrichir en contact, échanges, techniques.
 Mais si je parle de Facebook je dois parler de la course au like !! Même si ma page n’a pas vocation à obtenir des likes il faut quand même en avoir.
Oui car qui dit like dit surtout visibilité donc une opportunité de faire circuler une info à plus de gens et d’avoir de nouvelles opportunités.

Madame Tartanpion like ma photo elle n’a pas coché l’option uniquement mes amis et la publication et en publique. Celle-ci va être vue par ses amis et les amis de ses amis.

C’est un effet pyramidal:
Plus on a de like plus on en aura par la suite.
Le like faut le prendre pour ce qu’il est : un moyen d’être lisible sur la toile du net. Il ne représente pas forcément la réalité affective.

– Il y a les likes automatique. Les gens qui likent pour liker (vous les reconnaîtrez dans la rue ils ont des ampoules au doigts et font défiler super vite leur écran vers le bas)

-Les likes d’échange : je te like en espérant que tu feras la même chose (souvent quand vous ne le faite pas, au bout d’un moment  ils vous virent de leurs amis)

-Les like « j’aime » !! Ceux qui vous suivent et vous aime (et ça c’est vraiment chouette, heureusement qu’ils sont là!)

– et les non likes : ce n’est pas parce qu’on vous like pas qu’on aime pas, ben non . Parce qu’on peut aimer sans liker, suivre une personne sans liker, être actif sans liker juste en restant fidèle à la page. Et c’est bien aussi 🙂

-Il y a aussi ceux qui ont liké, qui vous suivent mais qui ne vous aime pas lol( on n’est pas dans un monde de bisounours). Ils aiment bien se faire du mal (si je peux rendre  service ..!)
 

Bref facebook pour moi c’est une question de lisibilité pas pour avoir 6000 likes( mais j’aimerais bien sois dit en passant donc vous pouvez me liker, il y a le logo de ma page Facebook en haut  a droite du site  lol) pour dire ouahhh on m’aime je suis populaire, je brille, je suis une star de la couture !! C’est juste une question de lisibilité pour mon site et pour me donner l’occasion d’avoir de nouvelles opportunités (rencontres, photographes, prestations, partages, échanges,techniques et bien sûre pouvoir aider plus de monde).

Conclusion :

Voila à quoi peut bien servir le net. Attention cependant à limiter vos champs d’action car c’est chronophage. Quand on s’occupe de beaucoup (trop) de plate forme différentes on n’a plus de temps pour coudre et n’oublions pas qu’au départ c’est bien pour cela qu’on utilise le net !

Vous ne savez pas mettre en place un site, vous n’aimez pas Facebook pas de soucis il existe de très bons forum sur la couture qui vous permettrons d’échanger. Vous voulez avoir du visuel parce que le texte c’est bien mais voir c’est mieux : Youtube est votre ami. Pinterest, Deviant Art, twitter … 
Sélectionnez ce qui vous convient le mieux et surtout n’oubliez pas : le petit merci qui fait toujours plaisir et puis ensuite de rendre la pareil à votre tour :). Comme cela cet univers participatif ne disparaîtra pas au profit de plates formes payantes.

Ensuite si vous n’êtes toujours pas convaincue, il reste la bonne vieille méthode carte de bibliothèque 😉 c’est bien aussi au moins vous verrez le soleil !!

C’était la phrase de la semaine, en direct de chez Fubukimorisan, je vous dis à très vite pour un nouveau sujet !!

La semaine prochaine:Faut il un atelier ou pas pour coudre ?

Les semaines suivantes :

-La confiance en soi

-doit on acheter toutes les bonnes occaz ?
-être zen quand on coud
-La couture n’aime pas les rush!
-Repasser oui mais pourquoi?
-ai-je besoin d’un atelier pour coudre ?
-Doit on acheter tout ce que l’on voit!
-Comment stoker ses costumes et son matériel
-Peut-on tout concilier: boulot, enfant, couture?
-Doit on dépenser beaucoup pour obtenir un costume de qualité?
-je veux coudre oui mais par quoi commencer
-Le net entre convivialité et méchanceté!
-pourquoi tu n’ouvres pas ta boîte?
-se documenter une étape décisive.
-être en concurrence avec soi pas avec les autres!
-ce projet est bien trop difficile pour moi.
-L’intérieur doit être aussi beau que l’extérieur !
-Les séances photos.
-Le prêt des costumes
-Les grands projets de L’été: pourquoi?
-Se trouver une ligne conductrice

Laisser un commentaire