être en compétition avec soi-même, pas avec les autres

Attention : lol « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.Le but n’étant aucunement de vous faire culpabiliser sur votre façon de faire ou de ne pas faire.  je ne voudrais pas que certains de mes propos blessent des gens alors qu’ils ne sont pas personnellement visés. L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. »

être en compétition avec soi-même, pas avec les autres.

Avoir envie d’arriver à faire ce que font les autres c’est humain, être en compétition aussi. Mais il faut savoir tirer les côtés positifs de ce genre de situation et laisser de cotés négatifs qui pourraient polluer votre état d’esprit. Une activité de loisir doit avant tout procurer du plaisir et s’il n’en est rien il faut alors en changer !

Lorsque je couds je suis comme je l’ai déjà dit en compétions avec moi-même et pas avec les autres et je suis bien heureuse d’avoir cette façon d’être. J’ai pu rencontrer des personnes dont l’objectif était de pouvoir surpasser les autres en utilisant le coté obscure de la force lol Il faut les fuir parce qu’elles vous entraînent petit à petit dans le gouffre avec elle ! Au mieux vous perdez du temps de couture à les écouter geindre, elles vous plombent le moral et arrivent même à vous faire douter de vos capacités au pire vous deviendrez comme elle .

lol Se surpasser ne veut pas dire écrasez les autres à tout prix pour gagner, ni même se pourrir la tête avec de la jalousie, être amère et revancharde.

Pensez karma : on a toujours un retour de bâton à un moment ou  a un autre !

Se surpasser:  c’est avant tout avoir la force mentale d’aller au bout même si on est dernier et de franchir la ligne d’arrivée et savoir apprécier le fait d’avoir fini plutôt que d’avoir gagné. On gagne forcément en pensant de cette façon !!

Je n’ai jamais vraiment compris les gens qui sont occupés à regarder l’assiettes des autres pour savoir ce qu’il y a dedans pour comparer et vérifier    s’il y a plus ou moins que dans la leurs.  C’est pour cela que je ne ressens aucune jalousie quand je regarde ce que crée une autre couturière.

Bien au contraire, je suis toujours contente pour elle et je me sers de son expérience afin de faire évoluer la mienne.  En observant les autres ont peut tirer des leçons constructives : Savoir dans qu’elle direction aller et éviter de faire des erreurs. Je ne me compare jamais avec elle parce que son expérience n’est pas la mienne. Nous n’avons pas les mêmes formations, ni les mêmes sources, ni les mêmes aptitudes, ni la même vie, ni les mêmes objectifs alors le résultat sera forcément différent ! je peux être déçue mais  uniquement de moi parce que je n’aurais sans doute pas donné le meilleur de moi-même.

Vous enviez ce que cette personne réalise…

Jeune padawan : trois objectifs tu auras!

-Pour réussir du plaisir tu prendras

-Ce que tu as  a commencé tu finiras

-Pour  progresser travailler tu devras .

Il n’y a aucune autre solution.

 

En laissant de côté les aspects négatifs de la compétition avec les autres vous pourront ainsi apprécier vos résultats à leurs justes valeurs et être fière de ce que vous avez réalisé en restant objectif sur vous même et les autres.

En étant en compétition avec vous-même vous ne serez pas déçu par les gens mais juste de vous-même. Vous ne leurs ferez pas le reproche (être mauvais perdant ?!) d’être meilleur que vous ( il a plus d’argent, il connait les bonnes personnes,  ce n’est pas lui qui l’a fait… ect ..).  On ne s’élève pas en abaissant les autres.

Vous développerez le sens de l’auto critique, vous saurez vous remettre en question et vous pourrez ainsi continuer à progresser en continuant à prendre simplement du plaisir !

C’était la phrase de la semaine, en direct de chez Fubukimorisan, je vous dis à très vite pour un nouveau sujet !!

La semaine prochaine:Par quoi commencer ( coudre) son projet ?

et par la suite :

-La confiance en soi
-être zen quand on coud
-Repasser oui mais pourquoi?
-Comment stoker ses costumes et son matériel
-Peut-on tout concilier: boulot, enfant, couture?
-Doit on dépenser beaucoup pour obtenir un costume de qualité?
-je veux coudre oui mais par quoi commencer
-Le net: entre convivialité et cruauté! 
-se documenter une étape décisive.
-ce projet est bien trop difficile pour moi.
-L’intérieur doit être aussi beau que l’extérieur !
-Les séances photos.
-Le prêt des costumes
-Les grands projets de L’été: pourquoi?
-Se trouver une ligne conductrice

et plein d’autres trucs …

 

 

 

 

Laisser un commentaire