Par quoi commencer ( coudre) son projet ?

Attention : lol « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.Le but n’étant aucunement de vous faire culpabiliser sur votre façon de faire ou de ne pas faire.  je ne voudrais pas que certains de mes propos blessent des gens alors qu’ils ne sont pas personnellement visés. L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. »

Par quoi commencer ( coudre) son projet ? Mais comment tu fais pour coudre si vite … tu as des gens qui travaillent pour toi dans ton garage ?

Et bien non, je m’organise et voilà ma méthode magique :

Lors de la préparation du projet je réfléchis et je note l’ordre de montage.

L’ordre de conception :
On commence toujours son projet comme on s’habille :
Les sous vêtements puis le reste.
==>Exemple : Crinoline (cage), jupon, jupe, corps à baleine, corsage, veste


On construit son costume par-dessus les bases

On évitera ainsi les erreurs suivantes :
-Jupon/jupe trop court : trop long
-Corset corsage trop court : trop long
-Problème de tombé (plis qui ne suivent pas la ligne de la crinoline, cage, panier ect…)
-Problème d’amplitude (jupe trop serré à la taille à cause du jupon trop épais)
-Manches trop étroites (car chemise en dessous)
Ect…

Puis on le montera comme un puzzle qu’on assemble pour former un tableau.
A chaque étape je me concentre sur un élément, qui lui-même est décomposé en étape. On dirait une série à suivre .

Un exemple :
Dans mon projet raiponce : je devais fabriquer un corsage, une jupe (le jupon étant déjà réalisé)

Partie 1 : le corsage :


1) Patron /Toile, mise sur mesure, modifications forme, toile, report patron
2) découpe des pièces externes, triplure, découpe des pièces doublure
3) montage des pièces externes, montages des pièces doublure
4) couloirs baleines
5) Montage de la doublure sur la partie externe
6) réalisation de la pièce central
7) couture des passants avant
8) couture main de la partie avant aux cotés
7) pose des œillets
8) rentrée des baleines
8) réalisation des tassettes
9) couture main des tassettes sur le corsage
8)couture ourlet a la main
9) couture à la main de la dentelle décolleté
10) patron de la manche
11) toile de la manche/modifications/toile/report patron
11) Découpes : triplure, doublure de la manche
12) fabrication des bandes de garniture manche
13) couture sur les manches des garnitures
14) montage de la doublure sur la manche /biais bord
15) montage de la partie haute de la manche sur le corsage
16) montage d’un biais à la main sur la couture interne de la manche
17) patron /réalisation de la partie basse (voile) de la manche
18) collage des appliques décoratives
19) Finitions

Partie 2: la jupe


1) patron
2) découpe des pièces, repassage, assemblage, surjet
3) ajustement, réduction de la taille, couture
4) pose de la ceinture
5) ourlets
6) dentelle
7) collage des appliques de dentelle décorative
8) finitions

Bien sûre cet ordre peut varier en fonction du model et de sa composition. Plus il y d’éléments, plus il y a de parties et d’étapes donc de séances.
Vous le voyez bien il est impossible de tout faire sur une journée. Mais en fractionnant en petite partie, le projet est tout de suite moins impressionnant et à la fin de toutes ces étapes vous aurez votre tableau ou une partie de votre puzzle.
Vous garantissez ainsi le soin apporté à chaque étape et donc d’avoir de belles finitions. Cette méthode doit être appliquée pour chaque partie de votre costume. On en revient toujours à cette histoire du temps et de sa gestion. ==>article la  couture n’aime pas le rush !
A vous de voir combien d’étapes vous pouvez grouper en fonction du temps que vous pouvez accorder à sa réalisation.

En période de travail je ferais 1 à 2 étapes par séance alors que pendant les vacances je peux aller jusqu’à 4 étapes, 5 c’est le grand maximum. Parfois lorsque je suis face à une difficulté des séances s’ajoutent entre elles. Le temps de pouvoir trouver une solution, découdre et recoudre. Je me rajoute aussi du temps aussi pour le ras le bol : je peux me dire stop j’en ai marre je range tout. Cela m’évite ensuite d’avoir envie de tout précipiter et de foirer la chose plus qu’elle ne l’est déjà. Et enfin du temps pour le pas envie parce que la vie fait que parfois on ne peut pas être créatif.
Il faut juste s’assurer d’avoir assez de temps pour finir correctement chaque étape pour éviter ensuite de perdre le fil conducteur. De cette façon on peut reprendre le projet plus tard sans ce soucier de devoir réfléchir ensuite à là ou on en était
Vous voyez je ne suis pas magicienne, je n’ai personne pour m’assister dans mon garage, je ne fais pas bosser non plus mes chats (ni mes enfants)

lol je coud juste beaucoup, régulièrement et surtout méthodiquement pour ne pas perdre de temps !

C’était la phrase de la semaine, en direct de chez Fubukimorisan, je vous dis à très vite pour un nouveau sujet !!

La semaine prochaine:Ce projet est trop difficile pour moi !

et par la suite :

-La confiance en soi
-être zen quand on coud
-Repasser oui mais pourquoi?
-Comment stoker ses costumes et son matériel
-Peut-on tout concilier: boulot, enfant, couture?
-Doit on dépenser beaucoup pour obtenir un costume de qualité?
-je veux coudre oui mais par quoi commencer
-Le net: entre convivialité et cruauté! 
-se documenter une étape décisive.
-ce projet est bien trop difficile pour moi.
-L’intérieur doit être aussi beau que l’extérieur !
-Les séances photos.
-Le prêt des costumes
-Les grands projets de L’été: pourquoi?
-Se trouver une ligne conductrice

 

et plein d’autres trucs …

Laisser un commentaire