Le projet Diana , Lydia « v » la série:Les blaster

11Ce qui m’a le plus éclaté dans ce projet ce n’est finalement pas la couture. C’est de fabriquer moi-même mes blasters. Cela m’a fait penser un des puzzles 3D.

« The Visitors », arme extraterrestre de V. (NBC TV, 1984-1985) ! ceci n’est  pas une reproduction:


J’ai toujours à un moment ou un autre de grandes idées lol ! Cet objet on peut le trouver et l’acheter sur internet. A l’heure de l’imprimante 3d, il est possible de tout trouver. Mais je voulais le réaliser moi-même. Je ne suis pas un petit génie du craft. J’ai beaucoup de mal a conceptualiser les volumes à plat en volume. Et puis je ne sais pas pourquoi à un moment je me suis dis mais que sais tu faire en volume ? Réponse du papercraft !!! Ni une ni deux je cherche « blaster V papercraft » et paf je tombe sur une réplique du blaster en papier ! Format PDF.

Bon ok j’ai ma réplique en volume avec ses 95 pièces mais c’est une version papier …

je me dis mais peut être qu’il est possible de tout recouvrir de mousse ? J’en parle à mon mari, j’ai mon idée, il suffit juste d’être organisé et de bien réfléchir à l’ordre de montage et de recouvrement.
Mon mari m’a conseillé de remplir de coton l’intérieur des espaces creux des gros volumes pour gagner en solidité. J’ai tout rembourré de ouate. N’oublions pas que la base du papercraft c’est du pliage pour former des volumes que l’on assemble les uns avec les autres pour former un objet.

prototype 1

J’ai fini ma première version. Il n’était pas si mal pour un premier essai mais il était vraiment trop gros et grand ! Ma mousse avait une épaisseur de 2 ou 3 mm, du coup forcément le volume et la taille ont changé.

J’avais un model test d’une pièce en carton taille réel. Je l’ai pris comme référence. Je l’ai comparé la même pièce recouverte de mousse et j’ai calculé la différence. Puis j’ai calculé le pourcentage d’agrandissement et ensuite de rétrécissement.
J’ai réimprimé toutes les pièces à 93% pour celle qui vont être recouverte et à 100% pour celles qui devront rester tel quel (les plus petites). Et j’ai recommencé : Deux autres fois !! Oui parce qu’il en fallait un pour ma fille.

prototype 2 et 3

C’est mieux non? 


Tout a été collé à la colle scotch verte et il m’en a fallut beaucoup.
Une fois les prototypes prêts je les ai préparé avec plusieurs sous couche de geso. Je les ai peint à l’acrylique noir mate (vinylique), puis j’ai bombé le tout avec de la peinture pour carrosserie en noir satiné.
Je suis super fière de les avoir réalisé. C’est très surprenant on dirait qu’ils sont lourds mais pas du tout ils sont légers. La mousse reste fragile, il faut faire un peu attention. Mais cela reste assez correcte pour faire, je pense, illusion.
Pour réaliser les 3 blasters il m’aura fallut 1 bon mois. C’est assez économique : du papier canson, de la colle scotch, des impressions, quelques feuilles de mousses ; de l’acrylique noir, une bombe de peinture carrosserie noir satiné, du geso et beaucoup de patience.
C’était tellement fun que je pense récidiver avec les fameux blaster de Han solo et celui du capitaine Kirk de Star trek.

après modification du tube

 

Laisser un commentaire