Le projet Scarlet Witch : Wanda Assinof ,la sorcière rouge :

Ok je ne fais jamais rien comme les autres. Je veux bien être une super héroïne mais pas me balader à 44 ans en body et bottes. « it’s impossible » . Les raisons vous les retrouverez dans mes articles précédents sur Jasmine.


On trouve plusieurs variantes de la fameuse sorcière rouge. Je voulais respecter le coté Marvel.
Je suis partie de ce model : composé d’un corset, d’un pantalon, d’une cape ,de botte et d’une couronne.


Mais je voulais le coté robe de celui-ci :


Donc j’ai opté pour ce model :

19
Mais lol elle nous raconte quoi la dame : Daenery de GOT ? What ?
Ouiiii ce model il me fait de l’œil depuis un moment mais je n’ai pas pour projet de faire Daenerys pour l’instant du moins pas ce model mais bon quand même un peu .. Et Si ?
Voila ce que cela donne en croquis :


J’ai la cape, le corset, la jupe, les bottes, la couronne …. J’y suis non ?
Coté matériaux : j’ai choisi une base suédine pour la cape et la jupe, un simili croco pour le corsage, du lycra 4 sens pour les surbottes et les manches.

Le projet Diana , Lydia « v » la série: Les combinaisons

La combinaison saison 2 de Lydia et Diana semble avoir été réalisées dans un tissu extensible genre jersey mais beaucoup plus épais. Je suis tombé par hasard sur un vieux pantalon de ma grand-mère qui curieusement ressemble étrangement au tissu de l’image : Dans les années 80 je me souviens avoir porté des joggings avec ce genre de tissu. Mais impossible de trouver le nom exacte. J’ai du coup regardé sa composition : à base d’acrylique, de laine peignée, chlorofibre et d’élasthanne. Un truc que l’on ne peut sans doute plus retrouver.

en 1980 on voit apparaître la mode du “sportswear” popularisée par les Beastie Boys, alors que Jane Fonda sort son “Jane Fonda’s Workout” (1981), première d’une série de 23 vidéos d’exercices sportifs. L’aérobic est le yoga de l’époque. Pour mouler leur corps sportif, les filles des années 1980 ne jurent que par le lycra, cette fibre synthétique élastique apparue dans les années 1970 sur les vêtements de sport qui s’est démocratisée à toute la mode dans les eighties. Ce qui fait sa gloire : une résistance à 600% d’allongement avant rupture qui revient en forme après étirement et un séchage hyper rapide. Il se conjugue dès lors à toutes les sauces, se mêlant aux toiles de coton, denim et autres matières qui deviennent “stretch” et “slim”, mais surtout hyper confortables.

source:https://www.portaildelamode.com

(suite…)

Le projet : Scarlet Witch et Shadowcat

Ce qu’il y a de bien dans les conventions c’est que l’on peut rencontrer toute sorte de gens. Si parfois on a de grosses déceptions (sur lesquels cela ne vaut pas le coup de s’étendre dessus, il vaut mieux très vite passer à autre chose), parfois aussi on peut faire de supers rencontre qui peuvent déboucher sur des collaborations formidables. J’ai rencontré un groupe de super nanas à la Japan touch Lyon 2017. J’ai eu la chance de pouvoir les revoir Hero Grenoble 2018.

(suite…)

Le projet de l’été (2) : Le projet Jasmine version Paon : le bilan

C’était un super projet  qui m’a démontré que parfois ce que l’on imagine  sur un dessin ne  fonctionne pas forcément  en réalité .

Je comprend mieux pourquoi lorsque je regarde  parfois des cosplay je trouve les  harmonies colorées affreuses.En choisissant de respecter ce  qu’il  y a sur le papier on s’expose parfois à  une réalité différente: Sûrement parce que les couleurs sont à plat sans reflets sur le papier  et  que le tissu lui  varie  en fonction de la lumière, de sa texture. 

Il n’a pas été facile non plus de passer d’une harmonie  coloré rouge, chaude  (précédent projet) à une harmonie coloré violette (froide).  

Je ne suis pas  une grande fan des  tons froids. Je les maîtrise donc moins bien

Je me suis perdu plusieurs fois en cours de sa réalisation.  J’ai l’impression  que cela  se voit sur le résultat final. Cela me laisse un  léger goût  de frustration. 

Le suis  contente de la capacité de ce costume à être amovible et démontable. Cela fonctionne  très bien, c’est très pratique pour le transporter.

(suite…)

Le projet Diana , Lydia « v » la série: le choix de base de la forme du costume et du tissu

J’ai choisi plusieurs costumes de Diana et un model de son ennemie Lydia (Dans ce projet je n’oublie pas ma fille).

je vous présente le  costume officiel de Diana première saison. L’intégrale rouge. Il est  réalisé en  toile de coton vermillon tirant sur du rouge brique.  Il n’est donc pas  rouge vif ce qui s’explique !   sur certaines combinaisons de la série on trouve  une forme pâte d’eph  typique des année  70, début 80 . Le port de bottes et de cuissardes aussi, ainsi que les couleurs pop (orange, rouge vermillon , terre vive, marron orangé). 

Les  gantelets sont cousu directement sur la combinaison et ils sont brodés avec des « croisillons »

Il est intéressant d’observer l’ancien emplacement du logo (on voit la trace de celui ci à gauche). Lorsque le logo est  à gauche c’est un overlay non gradé.Lorsque le logo est à droite c’est un gradé (présence des  galons sur l’épaule) . On peut donc supposer  que cet overlay a été utilisé pour un autre personnage non gradé et qu’il a donc été ensuite  utilisé pour Diana. Cela voudrait donc dire qu’il n’a donc pas été réalisé sur mesure. C’est  peut être  un overlay basique  customisé dans l’urgence pour en remplacer un autre sur le fil. 

(suite…)

1 4 5 6 7 8 117

%d blogueurs aiment cette page :