Posts Tagged ‘1880’

Natural forme 1880 projet 2016: le corsage partie II

Après le patronage il est  temps de passer au découpage des pièces .

 j’ai triplé chaque pièces  du corsage: tripler  c’est consolider le tissu externe avec un tissu  toilé. 

J’ai  donc recyclé les pièces de ma dernière toile 

img_6539

Puis j’ai doublé la partie basse du corsage (les pans longs): j’ai cousu  endroit contre endroit et j’ai retourné le tout. J’ai bien marqué  les plis  au fer. 

img_6544

A partir de mes pièces de  corsage j’ai  découpé mes  pièces de  doublure que j’ai ensuite  assemblé.

img_6560

(suite…)

Natural forme 1880 projet 2016: le corsage

Pour la réalisation du corsage  je suis partie  d’un patron du livre :

Fashions Of The Gilded Age: Undergarments, Bodices, Skirts, Overskirts, Polonaises, And Day Dresses 1877-1882

corsage carre 1883

Qui  est  un corsage  a col carré. 

Première étape agrandissement  du patron à la taille  réelle, selon ma  méthode. 

IMG_6490

J’ai choisi  d’allonger  le buste et de créer une nouvelle  pièce sur la pièce de devant pour obtenir le résultat  bicolore de la gravure. 

detail

(suite…)

Natural forme 1880 projet 2016:La jupe, la partie dos

Pour le dos  ce fut un petit peu  plus  compliqué,  sur la gravure on ne voit pas le dos.

Du coup je me  suis   inspirée du  peu que je pouvais  voir. 

detail

De plus, ce qui  compliqué  sur ce genre de traîne c’est d’arriver à résorber la forme concave des volants pour aller vers de l’horizontal  sans que cela  soit choquant.

J’ai perdu beaucoup  de  temps  à  coudre , découdre , placer et à déplacer pour ensuite replacer.

j’ai passé  3 heures   dessus  qui finalement  ne m’ont servie  à rien car  le résultat  ne me satisfaisait pas  du tout.

J’ai rangé, nettoyé mon bazar du jour, en pestiférant à 18h30 en me disant  que  c’était un  après midi de perdu.

Je suis sortie me balader  avec mes enfants , avec  toujours  dans un  coin de ma tête  ce sentiment d’échec.

(suite…)

Natural forme 1880 projet 2016: Les broderies

Pour les broderies  je me suis bien amusée: j’ai  eu  droit à tout un panel  d’émotions: joie, colère, désespoir, cela faisait longtemps que je n’avais pas  touché ma brodeuse, peut être trop longtemps en fait. Ma Topaz 30  Husqvarna viking est   une  très bonne machine.

husqvarna-viking-designer-topaz-30-pre-owned-with-2-year-guarantee-was-1939-new-2625-p

Mais elle  n’est pas  très intuitive. Je l’utilise exclusivement pour ma broderie, de peur qu’elle perde sa précision si je l’utilise en  tant que  simple  machine et de toute façon j’ai ma Brother innovis 50 pour faire tout le reste.

ma-MAC

Du coup je perds  les bases de son utilisation. Donc c’est  un peu craintive  et agacée que je  me remet à la broderie. S’il n’y avais  que le problème de l’utilisation de la brodeuse mais  il y a aussi celui du logiciel  qui permet de créer les broderies. C’est  là aussi  une autre  paire de manche.

J’utilise  Design center pour créer ma broderie, puis Layout editing pour l’organiser , je convertie ensuite mes motifs au format Hus ou VP3  avec 5D organizer, vous voyez rien  qu’en l’écrivant cela sonne  comme une véritable aventure et  c’est  vraiment le cas  🙂

Je  suis partie d’un motif que  j’ai trouvé dans une boutique. Je ne l’ai pas  acheté  parce qu’il me fallait sur ma  planche une succession de motifs pour faire  un ruban et pas  qu’un seul et unique motif ce qui m’aurait obligé à les broder un par un. 

il_570xN.781412033_9e1v

(suite…)

1 2 3 4 6

%d blogueurs aiment cette page :