Archive of ‘Etats d’armes’ category

Projet Robe à la française: le pourquoi du comment.

J’ai dis il y a quelques mois que la conception de vêtements XVIIIeme m’ennuyait et c’est finalement toujours vrai. Cette période de l’histoire bien que très populaire et à la mode n’est pas la plus difficile niveau couture. Les robes XVIIIeme bien que spectaculaire sont simples et faciles à réaliser.C’est bien pour cela que l’on voit des robes à la française , anglaise fleurirent aux quatre coins du web. Si les autres l’ont fait vous pourrez le faire et cette année je vais décortiquer ce monstre pour le démystifier et que vous vous sentiez capable de réaliser par vous même ce projet !

Ce qui rend la robe à la françaises si claquante c’est surtout son ampleur et la masse de décorations qu’il y a dessus.

Je vais donc vous montrer les coulisses de sa réalisation durant les deux prochains mois.

je vais revenir sur mon autre motivation: La revanche

j’ai en effet une terrible rancœur par rapport à ce projet. Il faut dire que bien que ma première robe à la française a eu pas mal de succès. Je n’en garde malheureusement pas un très bon souvenir tant elle a attiré sur elle comme sur moi un déchaînement de haine et de critiques toutes plus méchante les unes que les autres de la part de certaines couturières.

Au point qu’il fut impossible pour moi de l’aimer. C’était mon premier costume de ce type et la tolérance, l’humilité ne sont pas les qualités que l’on retrouve en tête de classement dans le monde du costume. Je ne les appelle pas : costumiers(ces gens là) parce que pour moi , pour être un bon costumier il faut avoir des valeurs humaines en plus d’une certaine technique ou d’un savoir. Il faut avoir du coeur à l’ouvrage, de la passion bien dirigée vers l’essentiel : le costume.

Dans ce monde les gens pensent pouvoir s’élever en écrasant les autres. Que ce soit par des critiques stériles et non constructives ou par leurs « savoir ».

On s’élève par le travail et sûrement pas en regardant l’assiette des autres et en crachant dedans.On s’élève pour soi et pas pour les autres. Si ces gens là passait autant de temps à coudre qu’à être médisant  le monde du costume ne s’en porterait que mieux et on verrait fleurir des œuvres d’arts.

La finalité de tout cela c’est que cette haine envers moi (jalousie ?) je m’en suis servie pour me construire une forteresse beaucoup plus solide et haute surtout . Cela a été mon ciment. Plus on me critique plus je coud, plus je coud plus je progresse, plus je progresse plus je creuse l’écart entre eux et moi !

à moi, à présent après l’anglaise, la polonaise, la turque, la suédoise et la circassienne: la robe à française !!!!!

Bilan de fin de période, début d’une autre..

Après avoir mangé 6 mois de couture XVIII eme, j’en avais vraiment marre. Je dois avouer que le XVIII eme m’ennuie. C’est une période qui est « couturesquement » très facile. Elle ne m’apporte que très peu de satisfaction, quand je commence un projet j’aime que celui ci me porte au delà de ce que je sais faire.

Si je dois faire un bilan de mes 5 dernières robes XVIII eme (turque, anglaise retroussée, polonaise française, circassienne et suédoise)ce serait celui ci.

Le jupon est simple et pratiquement réalisé de la même façon à chaque fois, les manteaux et les corsages ont très peu de pièces et la décoration est très peu variée. ce qui donne de l’extérieur l’impression que toutes les robes se ressemblent.

j’ai aimé le XVIII eme a une certaine période : quand j’admirais ces robes portées par les autres ou dans les films. Je les trouvais fabuleuses.

A présent je trouve qu’elles manquent de finesse et de légèreté.

J’avoue préférer de loin les autres périodes: pour la ligne et les techniques.

De plus vu que c’est une période techniquement facile : c’est celle la plus utilisée dans la communauté des costumés. J’en suis arrivée à l’écœurement visuel à force d’en voir partout et à toutes les sauces. J’ai une indigestion XVIIIeme.

Ne vous méprenez pas ! paradoxalement même si je ne supporte plus cette période j’ai adoré réaliser mes robes et surtout je les adore tout cours. Sinon il n’aurait servie à rien de les réaliser. La couture doit resté un loisir plaisant, libre et sans contrainte, sinon ce serait du masochisme d’en faire. Je n’aime pas me torturer, on l’est déjà assez au quotidien dans la vie de tous les jours .

Je voudrais aussi ajouter que l’année passée je me suis fais traité de menteuse car il parait que je disais faire de l’historique alors que d’après certaines personnes mes costumes ne le sont pas!!

à l’époque je ne disais pas faire de l’historique: je me servais de patron historique afin de réaliser des costumes fantastiques: comme cela se fait dans le monde du théâtre ou bien à l’opéra. Je ne me suis jamais cachée sur le fait que j’utilisais du synthétique. je crois que si j’avais voulu mentir sur ma façon de faire : je ne me serais pas du tout affiché comme utilisatrice de synthétique (surtout que parfois si on le dis pas , cela ne se voit pas sur les photos)!!! C’est un non sens lol j’ai juste dis qu’il n’y avait rien de mal à l’utiliser surtout si on a un petit budget et si on a envie de progresser vite plutôt que d’attendre le financement et de faire un projet par an !! Les grands couturiers utilisent du synthétique, dans les films aussi. Il y a la réalité économique: il y a un fossé entre la théorie et la façon de l’appliquer. Si j’étais millionnaire , je ne doute pas que je changerais mon synthétique pour de la soie et autres matières précieuses 🙂 . Mais quand on n’a pas d’argent la vérité c’est que soit on utilise du synthétique: soit on ne coud pas !!!

Aprés il y a la chanson sur l’usage du coton: alors oui j’ai utilisé du coton pour mes projets ce qui rend très bien !! mais il n’a pas le même effet (soyons réaliste) hein!! qu’un beau tissu satiné! et cela limite son usage sur certains projets. Les motifs aussi sont limités !!

On m’a aussi accusé de plagia! Je crois que mon blog se suffit à lui même pour démontrer queje ne plagie pas . La majorité de mes articles portent sur mes tutoriaux (plus de 60 je crois) et mes réalisations (et là je ne compte plus, il y en a beaucoup, beaucoup) J’utilise la plupart du temps mes photos, de mes projets et mes livres comme sources, il m’arrive parfois de piocher chez les autres comme beaucoup piochent chez moi. j’ai partagé bien plus que je n’ai pris , et on s’est servie bien plus chez moi que moi chez les autres !!! et je n’en fais pas une maladie, au contraire je suis ravie de me dire que cela sert au final à quelqu’un !! je n’attend pas des remerciement ni forcément de liens retour ! non parce que je ne fais pas cela pour avoir de la reconnaissance, ni la gloire !! je fais cela parce que cela me plait de le faire et de donner !!! et toutes personnes qui pensent ou fait le contraire doit avoir un égo bien grand , manquer de confiance en soi ou être bien narcissique !!

j’ai vu des gens utiliser mes tutoriaux et ne pas faire de lien retour, j’en ai vu d’autres qui ont carrément copiés mes réalisations !! Est ce que je crie au loup moi? ben non parce que c’est le jeu ma pauvre Lucette!!! C’est cela aussi s’exposer sur le net !! Si on ne veut pas être exploiter: il faut alors arrêter de poster sur la toile !! Oui car la politesse elle est devenue très relative dans la vie de tous les jours et c’est la même chose en pire sur le net !! Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire !! je dis arrêtons de faire une maladie d’un rien !!

Je ne vais pas faire un procès à chaque fois que l’on l’utilise un de mes tutoriaux sans citer mon lien, ce serait une perte de temps et d’énergie et franchement j’ai d’autres chose à faire que de me créer des ulcères virtuels en me couchant le soir (de toute façon, à force d’entendre aboyer on finie par ne plus entendre le chien ). Je préfère pour ma part coudre !! être en colère derrière un écran ne rime à rien du tout sauf à se pourrir la vie !

Mes costumes sont réalisés par me soins et tous avec mes petites mains. Ma technique, mon montage, mon savoir faire, mes connaissances m’appartiennent et je n’ai rien volé à personne. J’ai réalisé 4 robes totalement historiques (et pour moi elles le sont tant pis si cela dérange, de toute façon il y aura toujours un petit quelque chose pour démontrer que non elles ne le sont pas car quand on est catalogué dans le monde des costumés et que l’on ne pratique pas le passage de pommade intensif auprès des bonnes(méchantes) personnes, on n’a aucune chance de convaincre qui que ce soit !) en 6 mois. La pommade donne bien plus de résultats que le travail !! même si c’est moche et mal fait et pas histo ! Mes réalisations et mes efforts sont bien réels , ce n’est pas du virtuel, c’est du concret, c’est physique et toute personne qui vient chez moi peut le toucher. Et puis la pommade j’en n’ai pas chez moi, je ne sais pas la passer et ce n’est pas dans mes valeurs que de mentir afin de satisfaire les égos des autres au nom de l’amitié (amitié si l’on peut le dire ainsi car peut on dire que c’est un ami si on vous ment à la base) ou juste pour avoir un compliment élogieux sur votre réalisation en retour!! après c’est peut être aussi un problème oculaire et un besoin de porter des lunette ou un manque de lucidité, ou de la naïveté, de la méconnaissance . On peut se cacher derrière la politesse et l’envie de bien faire aussi. Moi je dis on peut être constructif dans une critique sans être méchant tout en restant réaliste afin que les gens puissent mieux faire la prochaine fois (être honnète quoi).Voilà qui va clore ce débat !

Bilan de fin de période, début d'une autre..
Bilan de fin de période, début d'une autre..

Bien plus que des mots , j’ai concrétisé et marqué !!

je le dis maintenant haut et fort : ce n’est pas parce que l’on coud du synthétique , que l’on fait du costume fantaisie qu’on ne sait pas (qu’on est ignare) , ou qu’on ne coud pas aussi de l’historique!!

je vais donc à présent m’orienter vers d’autre projets et surtout d’autre période.

je sors plus forte et grandie de mes 5 robes ! Cela m’a conforté dans mes convictions et dans ce ce que je suis : une simple mortel qui sait que la vie est trop courte pour se faire ennuyer (j’emploie le mot ennuyer et pas l’autre, parce que l’on n’a pas besoin non plus d’utiliser la vulgarité ni la grossièreté pour se faire entendre et comprendre ) par du virtuel, qui sait aussi qu’on n’a aucune raisons de se brider quand on n’a aucune certitude d’être là demain !

Demain donc:

je vais revenir à l’usage de mon synthétique . Faire de l’historique ou pas, on verra !! Dans le fond on s’en fiche hein que ce le soit ou pas? l’important c’est le plaisir que je prend quand je coud et le plaisir des yeux que je vous donne 🙂

Pensez y la prochaine fois que quelqu’un vous agressera via le net sur une de vos réalisations 🙂

« j’ennuie les gens(ils parlent de moi) donc j’existe, et c’est tout !!! « 

ps: je me réserve le droit de ne pas valider tout commentaire désobligeant : ce n’est pas de la censure : cela s’appel de la modération !! chose que tout le monde pratique sur le net même les offensés qui pleurent au nom de la non censure (parce que je n’ai pas validé leurs coms) sur leurs propres blogs et pages !!

Je suis chez moi ici ! c’est comme quand on rentre dans une maison ! on laisse rentrer qui on veut !! et pas tout le monde 🙂

Bilan de fin de période, début d'une autre..

oh j’oubliais voici la source du gif :

http://www.ideasevolved.com/to-be-or-not-to-be/

sinon je vais encore me faire gronder !!

trinquons ensemble : à l’avenir !!!

Je vais vous parlez ici de ce qui va changer sur ce blog. Vous êtes nombreux à suivre ma page facebook et mon blog et je vous en remercie. Vous me soutenez et m’encouragez chaque jours. Je partage avec vous mes envies, mes craintes et doutes et mes réalisations.

A partir de la rentrée ma vie va changer, son organisation et mes priorités aussi.

Cela fait plusieurs mois que je le sais et que je mets en place cette petite révolution.

Je vais reprendre le boulot et je vais pouvoir concrétiser un de mes rêves. J’ai trouvé « le travail » celui pour lequel je me suis battue pendant 8 ans . J’ai passé mon diplôme puis mon concours et enfin au bout de trois ans de recherche une porte s’ouvre devant moi.

Forcément du coup l’ordre des choses change. Il y aura mes enfants, ma famille, mon boulot et puis le reste. Le reste qui est, je l’avoue est bien remplie.

Les journées ne sont pas extensible à mon grand désespoir (et même si c’était le cas, ce serait comme dans mon sac à main : plus il grand plus je le remplie)

Ce qui veut dire que forcément je vais coudre moins et donc partager moins.

Le tuto que je suis en train de partager avec vous (et que je tiens à finir avant la rentrée) sera sans doute le dernier avant longtemps.

Je suis heureuse de mes 4 années de couture: elles m’ont apportés un nouveau loisir, un savoir faire , du bonheur et de belles rencontres. J’ai pu vivre des évènements et participer à des projets auquel je n’aurais même pas pu songer en rêve. Le reste je n’en parlerais pas car ce serait donner de l’importance à ce qui n’en pas.

J’ai commencé la couture il y a 4 ans, je ne savais même pas coudre un bouton. La communauté du web m’a beaucoup apporté et j’espère avoir contribué un peu aussi (du moins auprès de ceux qui me suivent).

Mon blog n’est pas un blog a but lucratif, il ne sert pas mon égo, ni a me faire mousser: il est simple parce que je suis une personne simple. J’utilise des mots simples: une madame tout le monde qui veut simplement aider les autres.(ça fait beaucoup de simple dans un si petit paragraphe) et ce n’est pas un crime . Je suis maladroite et pas parfaite, je fais des erreurs, je suis sensible. Je fais des fautes, je ne parle pas anglais ou très peu et je ne fais pas dans la littérature. Je suis humaine. Je sais m’excuser et pardonner et apprendre de mes erreurs. Je respecte les gens. Je ne suis pas grossière, je n’humilie(ni physiquement, ni moralement, ni intellectuellement) personne, je suis exigeante envers les autres mais d’abord vis à vis de moi.Je suis bien en phase avec moi même et je peux me regarder sans honte dans le miroir le matin.

J’essais toujours d’être disponible, de répondre au mieux aux mails, mp des gens qui me demande de l’aide.

Mais je vais lever le pied. Il va falloir que je trouve un nouveau rythme. N’en déplaise a certaines: je suis bien dans mes chaussures : je suis épanouie dans mon couple, mes enfants sont ma lumière, je vais bosser dans ce qui me plait et je pourrais poursuivre ma couture en simple loisir. Chose qui m’arrange au final, parce que devenir pro dans un milieu si hostile ce n’est franchement pas ce que je souhaite. Cela aurait été : tué ma passion je crois. La critique est facile, l’art est difficile. Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette : quand on s’expose il y aura toujours des gens pas contents ou déplaisants. On ne peut pas plaire à tout le monde, il faut composer avec ça.

J’ai envie de conserver mon énergie pour des choses positives et de penser positif parce que la vie est courte et on ne sait pas de quoi sera fait le lendemain. je vais donc remercier les 95% de personnes sympas du net avec qui j’ai échangé et ça fait déjà pas mal de monde ^^

J’ai deux ou trois projets à finir, deux ou trois autres en cours d’élaboration pour l’année prochaine.

L’avenir m’appartient et j’en ferais ce qui me plaira. Je vous souhaite à tous et à toutes d’avoir cette petite lumière (étincelle) qui rend heureux, du fond du coeur ^^

ps: désolée pour mes fautes, faut regarder le contenu pas la forme ^^

Le cosplay

 

Je vois des gens qui emploi ce mot comme d’un mot péjoratif alors que techniquement c’est très complet, on y utilise la couture mais pas que … avant de juger posez vous simplement cette question: aurais été capable de faire mieux?  Est ce que techniquement je suis capable de?

Cela permet de rester  à sa juste place  et de respecter le travail des autres pour l’énergie, la créativité et le cœur que la personne  à mis dans sa réalisation.  

Je pense que si on veut vraiment être complet, il faut s’informer, lire et essayer avant de donner des jugement hâtifs et sans fondement et puis il faut essayer, comme on doit goûter un plat avant de dire je n’aime pas!  Pratiquer l’art sous n’importe quelle forme c’est  être curieux et ne pas classer tout n’importe comment. La couture à  un potentiel immense : on y trouve toute sorte de variante: sac à main, costumes, déguisements, cosplay, utilitaires , en s’essayant  sur plusieurs tableaux on  apprend de nouvelles façons de réaliser. si  nous nous contentons de ce que les gens peuvent nous rapporter  ou  seulement  de ce que nous savons  .. nous risquons tout simplement de nous  tromper ou pire encore  d’avoir vite faire le tour du sujet  ^^

le  Cosplay  est un art qui n’est vraiment pas facile.  Alors aujourd’hui voici une petite synthèse (allégé) de ce qu’est son esprit

Le cosplay (コスプレ, kosupure?), mot-valise composé des mots anglais « costume » et « playing », est une subculture japonaise qui consiste à jouer le rôle de ses personnages (héros de mangas, d’animation japonaise, de tokusatsu, de films, de jeux vidéo ou encore de comics) en imitant leur costume, leurs cheveux —à l’aide d’une perruque ou en réalisant la même coupe de cheveux que celle du personnage— et leur maquillage. On appelle les pratiquants des cosplayers. Le terme costumade a été proposé par l’Office québécois de la langue française en février 2010 pour traduire cosplay (« activité consistant à se costumer en personnage de fiction… », voir GDT). Mais, en France, la définition officielle de ce mot publiée, en octobre 2011, par l’Académie française concerne uniquement le rassemblement occasionné par cette activité1. Les termes costumadier et costumédien ont aussi été proposés par l’OQLF comme équivalents français de cosplayer au cours du même mois.

Très courante au Japon, cette pratique n’est pas rare aux États-Unis ou en Europe lors des conventions et autres festivals de mangas ou de science-fiction. Cette pratique est née aux États-Unis[réf. nécessaire], créée originellement par les fans de Star Trek puis de Star Wars qui se costumaient en personnage pour la sortie des films, mais a connu une très grande expansion au Japon, pays qui organise désormais le « World Cosplay Summit » à l’initiative de Aichi Television Broadcasting.

 

au Japon 

au Japon, les cosplayers ne participent à aucun concours, mais ont accès à des espaces réservés dans les grandes conventions, et ne circulent sur le salon même qu’à condition de ne pas se faire photographier à l’intérieur, pour ne pas risquer de déranger les visiteurs non cosplayers. Les espaces qui leur sont réservés leur permettent d’être photographiés à volonté par des amateurs et des professionnels. L’échange de cartes de visite mentionnant les sites Internet de chacun est de rigueur entre photographes et cosplayers. Les lieux publics tels que les quartiers tokyoïtes de Harajuku ou de Shinjuku sont également réputés pour en accueillir la fin de semaine.

De fait, le cosplay est bien plus basé sur l’image que sur la performance —prestation ou création de costumes— que dans les pays occidentaux, et donc la question de faire ou acheter son costume y est plus secondaire. Il existe même un véritable marché commercial de costumes en prêt-à-porter ou sur mesures. Par contre, le cosplay reste une activité marginale souvent mal perçue par le Japonais moyen. À titre d’exemple, une cosplayer japonaise se mariant aura tendance à abandonner le cosplay —et à fermer son site— afin de rentrer dans une vie sociale plus conventionnelle.

 

Des cosplayers

Le « World Cosplay Summit » est le seul évènement cosplay au Japon qui comprend un concours, international qui plus est. Et pour ce concours, il est en effet interdit de porter des costumes ou des parties de costume achetés ; il faut que le costume soit entièrement fait par les mains du cosplayer.

Le cosplay japonais, qui a émergé aux alentours des années 1990-1991, n’est, contrairement à une idée reçue, pas le pionnier en la matière. Ceci dit, le cosplay au Japon reste celui capable de présenter le plus de participants lors des plus grands salons. Il met particulièrement l’accent sur le modèle et ses poses qui doivent se rapprocher de l’apparence et des poses du personnage original.

 

en Europe

En Europe (plus particulièrement en France et en Italie), le cosplay prend une dimension plus théâtrale : la qualité des costumes est un point très recherché, mais par les concours où les cosplayers se retrouvent en face d’un public devant lequel ils miment des combats, récitent des dialogues ou chantent (seuls ou en groupe), un certain jeu d’acteur est apprécié.

Bien que les cosplays soient généralement présentés comme des compétitions, le but des participants est plutôt d’exprimer une passion personnelle que, véritablement, de remporter une victoire. L’ambiance de ce genre de manifestation est très bon-enfant, et certains cosplayers ne participent jamais aux concours.

La plupart des cosplayers mettent un point d’honneur à créer leurs costumes eux-mêmes (y compris les accessoires tels que bijoux et armes) et à ne les utiliser qu’une seule fois.

Il est d’ailleurs souvent mal vu, dans le cadre des concours, de présenter un costume qui a déjà été présenté lors d’un autre concours ou dont certains éléments ont été achetés plutôt que fabriqués.

Si le costume a été acheté en partie, le cosplayer n’a en général pas le droit de participer aux concours, mais peut faire ce que l’on appelle du ‘cosplay libre’, c’est-à-dire se promener librement sur les lieux, c’est-à-dire généralement dans les allées d’une convention, ou de passer sur une scène spécifique au ‘cosplay libre’.

De plus, depuis quelques années, certains voient le cosplay comme un moyen de se faire de la publicité à peu de frais. Ainsi, des cinémas font rentrer gratuitement les spectateurs qui viennent déguisés lors de la sortie d’un « gros titre » (comme Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux). D’autres enseignes organisent même des concours ou des animations autour du cosplay.

 

lien: http://www.france-cosplay.fr/

 


cos.jpg

cos2.jpg

cos3.jpg

Ma motivation

Aujourd’hui je vais vous parler de mon nouveau projet: Once upon a time , totaly synthétique ^^

une robe réalisée tout en tissu synthétique.

Je vais aussi en profiter pour vous parler de la motivation de faire une activité qui vous plait sans vous soucier du regard des autres.

La couture c’est un loisir ou une activité professionnelle manuel et non pas intellectuel comme certains voudraient bien le faire croire, on ne réalise pas un costume avec des mots mais bien avec ses mains et du matériel concret. Ce qui veut dire que tout le monde peut pratiquer cette activité.Elle n’est pas élitiste.

c’est ensuite une activité créatrice: Oui , elle fait appel à l’imagination et ce qui fait que la mode est toujours en évolution et changeante. Ce n’est pas le diplôme qui fait la créativité. Bon nombre de personnes diplômées ne sortiront pas du lot et ne se feront pas connaître comme jean paul gaultier. Et on peut très bien sortir du lot sans passer un diplôme.

Enfin il existe des diplômes de couture mais tout le monde peut se nommer couturier avec ou sans diplôme car c’est assimilé à une forme d’artisanat.(de savoir faire qui se transmet de génération en génération).

Donc tout le monde peut se mettre à la couture, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode et comme dans toute activité il ya un fossé entre la théorie et la pratique. La théorie aide à la compréhension mais elle ne sert à rien si on ne l’applique pas pour voir ce qui marche ou pas. Nous serions tous nu si on devait se contenter des mots 🙂

ce qu’il faut vous dire aussi : c’est que la vie est courte pour bon nombre de raisons, on ne peut pas prévoir de quoi sera fait demain , si on vivra 1 journée ou 20 ans ou même 50 de plus. Pourquoi parler de cela?

Car il est important de faire ce qui nous plait dans la vie : pourquoi s’imposer des restrictions uniquement pour ne pas déplaire aux autres ? ou juste pour éviter une critique? Ce qu’il faut se dire c’est que l’activité vous la faite pour vous et pas pour les autres. Et si elle vous donne du bien être aucune raison n’est assez bonne pour que vous l’abandonniez.

Si certaines personnes choisissent par conviction de ne pas réaliser des costumes car elles ne veulent pas utiliser du synthétique, de louper l’occasion de prendre du plaisir , de participer à des évènements juste pour une question de principe, cela les regarde, pour ma part je choisi de coudre dans du synthétique: moi , au moins je coud 😉 j’ai du plaisir, cela correspond à mon budget et en plus je pourrais participer aux évènement qui m’intéressent. C’est donc partis pour mon nouveau projet , j’avance la ou d’autre attendent .. Attendent quoi? je ne sais pas mais je ne resterais pas sur la ligne de départ juste pour faire plaisir aux autres et à leurs principes 🙂 Dites vous que personne ne pourra vous imposer ses principes alors à vous de faire le bon choix 😉

Ma motivation
Ma motivation
Ma motivation
Ma motivation

1 2

%d blogueurs aiment cette page :