projet robe à la française : les manches

J’ai choisi de réaliser les manches à plats: c’est a dire sans doublure flottante. je trouve que cela évite d’avoir des manches qui vrillent ou qui tirent lors du montage ensuite. J’ai déjà traité ce sujet ici :

partie 10: réalisation des manches

partie 13:le montage des manches sur le corsage:
je vous disais dans mon précédent article que sur ce patron il manque des indications sur certains éléments qui composent ce patron.

Ici j’ai de nouveau ce problème: en effet rien n’est indiqué sur la façon dont l’amplitude des manches sur les épaules est réduite. il y a t-il des fronces ou des plis?

j’ai choisi de procéder comme toute les robe de cette époque avec des plis couchés. Oui parce que cela limite l’épaisseur qu’offre les fronces. C’est donc plus facile à coudre ensuite.

Seulement voilà vu que rien n’est indiqué sur le patron et que j’ai modifié l’emmanchure, le chemin fût rude et long. J’ai commencé la réalisation des manche à 15h00 pour finir la base à 20h00.

Je ne peux pas vous proposer une méthode simple pour monter les manches. C’est toujours un parcours difficile mais voici quelques pistes:

Sur ce type de manches on ne doit pas observer de plis dans le dos lorsque l’on est au repos c’est signe que l’amplitude est trop grande.

On ne doit avoir l’impression que cela tire lorsque l’on tend les bras vers l’avant c’est signe que l’amplitude du dos est trop étroite.

On ne demande pas a ce genre de robe de pouvoir être à l’aise lorsque l’on tend les bras vers le ciel (elles ne sont pas conçues pour cela, les mouvement restaient limités à cette époque et c’était encore bien pire le siècle juste avant).

Comme vous pouvez le constatez sur les photos j’ai donc réalisé 3 plis.

Voici comment j’ai procédé: j’ai fait des simulations: c’est a dire que j’ai épinglé mes manches sur les emmanchures pour régler les pinces et l’amplitude du dos. Mais je ne les ai pas cousu ensuite sur le manteau.

Non parce que si on monte les manches de suite: c’est très compliqué de placer les engageante , les dessus de volants, les décorations.

Et puis cela ajoute du poids sur le manteau et donc de la difficulté pour travailler dessus ensuite.

J’attend donc d’avoir tout fini et je monte celles ci en dernier sur le manteau.

projet robe à la française : les manches
projet robe à la française : les manches
projet robe à la française : les manches

j’ai réalisé ensuite les dessus d’engageantes, j’ai procédé de la même manière que pour la pièce d’estomac. J’ai froncé à 1 cm du bord et je les ai monté sur les bords de mes manches.

projet robe à la française : les manches
projet robe à la française : les manches

Pour les engageantes: j’ai choisi une méthode assez classique, basé sur ce model ci de 1770 :

projet robe à la française : les manches
projet robe à la française : les manches

j’ai réalisé 3 patrons de 3 tailles différentes (longueur 1m10)

projet robe à la française : les manches

puis j’ai découpé mes pièces dans ma dentelle. j’ai froncé individuellement chaque rang et je les ai ensuite superposé du plus grand au plus petit!

projet robe à la française : les manches

j’ai choisi ensuite de les fixer sur le bord des manches pour des raisons de praticité.

projet robe à la française : les manches

Laisser un commentaire