Le projet de l’été après l’été : Madame Louise de Lavallière 1670: la jupe, les plis canons

Pour cette  première robe 17em je voulais  tenter les plis canons. Vers 1670 on peut  utiliser les deux formules: plis plats ou  plis canons.

L’avantage des plis canons  c’est qu’ils donnent  du volume  et  de l’amplitude à la jupe ce que ne font pas les plis plats cotés.Les plis  plats se contentent de suivre  d’épouser la forme  du coussin, des paniers ou du boudin qui est en  dessous. Bien sûre  si le tissu est  un peu rigide on peut obtenir  un peu de gonflant en le retroussant légèrement pas  exemple.Mais  avec les plis canons ou tuyaux d’orge on a   une réelle tenue. 

Je n’avais  jamais fait de plis canons ou tuyaux d’orge. Durant tout du long cela m’a fait penser au fonçage des rideaux. On peut  d’ailleurs si on est pressé et pas trop regardant  sur l’historicité utiliser des ruflettes pour rideaux qui vont donner au final le même résultat.

je pense  que c’est  une bonne alternative pour un cosplay par exemple.

Je vais  vous montrer à présent  comment réaliser des plis canons ou tuyaux d’orgue

on ajoute  une bande de toile tout le long du bord haut de la jupe  !!  puis  on trace des lignes verticales à espacement régulier ici j’ai tracé tout les  3,5 cm pour résorber mon tissu large de 4m

Puis coudre  de  cette manière sur 3 rangs une case sur deux ! 

tirer  les 3 fils  simultanément  pour obtenir des fronces régulières

il faut ensuite  bien les répartir  et les arranger pour que les plis  canons forment  de beaux plis. 

je les ai fixé les un avec les  autres de  cette  façon pour limiter leur mobilité et augmenter leur solidité.

il faut ensuite  fabriquer une ceinture !! Mais  attention pour que la jupe puisse être ajustable il faut faire la ceinture  de  hauteur de  la largeur des plis + 2cm. Car dans le  replis de la ceinture nous allons passer un ruban  !!! 

On fixe les plis canons sur leurs largeur contre  la ceinture : d’abord sur la partie  externe puis  à l’intérieur. Pour pouvoir faciliter leurs couture : j’ai piqué des aiguilles comme indiqué sur la photo en travaillant  tout d’abord directement sur le mannequin. ce qui m’a permis de pouvoir ajuster la largeur et  l’orientation des plis. Ils épousent ainsi parfaitement  la forme de bum roll  et  de mon pad en dessous. Ils se posent dessus et travaillent  correctement. 

J’ai pu ensuite les coudre tranquillement devant ma télé  à l’extérieur sur la ceinture…

Puis  à l’intérieur

il ne reste  qu’a enfiler le ruban  qui ajustera la robe en fronçant légèrement sur le devant !! attention  il ne faut pas non plus avoir trop de marge  sinon les plis ne seront plus beaux  !! Mais  cette  technique  permet d’avoir  4 ou 5 cm de marge  pour si  on grossit ou si maigrit

 

Merci  a https://www.citedantan.org/ et  au groupe entraide couture historique et a Sihame Cornetet pour leurs aides précieuses.

 

1 Comment on Le projet de l’été après l’été : Madame Louise de Lavallière 1670: la jupe, les plis canons

  1. Christelle Durand
    16 octobre 2017 at 21 h 31 min (1 mois ago)

    Bonjour
    Je suis ébahie du résultat… je suis vraiment contente de suivre l’avancé de ce projet.
    Chris

    Répondre

Laisser un commentaire