Le projet de l’été (2) : Le projet Jasmine version Paon : la jupe, la sur jupe

Par-dessus la crinoline et le jupon. J’ai réalisé une jupe. Il me restait du taffetas irisé bleu de mon projet Raiponce, mais je ne voulais pas le même bain, j’ai donc ajouté par-dessus une couche d’organza violet.
Ici je vous montre comment à partir d’un sac (jupe à large amplitude) j’arrive à avoir une jolie jupe grâce à la résorption des plis.
Photo sac
D’abord je ferme la jupe dans le dos et je la fixe au centre sur mon mannequin avec une épingle.

02


Je fais la même chose sur le milieu centre.
Je délimite la partie plate avant !! Pour avoir un rendu lisse sur le devant.


Ce que je dois résorber c’est tout ce qui reste sur le coté lorsque je tends le tissu de cette façon.
Pour faire cela je vais réaliser des plis cotés qui vont suivre la forme du mannequin.

Plus ils sont serré plus c’est fin et joli. Moins il y en a plus c’est grossier. Quand on fait beaucoup de plis ils se superposent c’est normal mais attention on peut ensuite avoir de grosses épaisseurs. Cette méthode est très bien sur un tissu fin ou moyen.
Les plis doivent être du même nombre chaque coté et symétrique, de même largeur.
Il faut aussi savoir respecter le tissu et sa façon de vivre pour avoir un joli tombé. Il n’y a pas de recette magique pour cette étape, il faut pratiquer : ensuite cela devient facile et évident.


Une fois les plis correctement placé je vais bâtir avec un fil contrastant. C’est pour éviter que les plis ne se défassent au moment de la couture machine. Cette couture peut être provisoire si elle est visible ensuite on l’enlève et si elle est caché par la ceinture on peut la laisser.


J’ai donc fixé le tout à la machine

j’ai refais la même étape avec mon Organza violet que j’ai ensuite cousu sur ma jupe à la taille.


Mais pourquoi tu n’as pas froncé ? Les fronces c’est bien quand on n’a pas beaucoup d’amplitude et d’épaisseur. Mais là j’allais voir deux couches de tissu. C’est quand même plus pratique pour coudre ensuite vu que tout est plat.
Les fronces c’est bien pour donner du volume mais par contre c’est difficile d’obtenir une régularité comme avec les plis.
J’ai terminé par le montage de la ceinture.

J’ai procédé de la même manière pour la sur jupe. Pour l’ajuster je me suis basé sur la ligne du sol. Je ne pouvais pas couper en bas, je voulais garder mes broderies. Une fois que j’ai réalisé mes plis, j’ai enlevé le surplus hauteur à la taille. J’ai bâtis et fixé à la machine. Je n’ai pas fais de ceinture mais juste posé un biais large. La sur jupe se ferme milieu devant avec deux rubans. J’aurais pu opter pour les pressions mais le ruban permet de pouvoir ajuster la sur jupe en cas de prise ou de perte de poids.

pour finir j’ai collé  des strass  sur les  fleurs dorées en  bas de  la traîne pour donner du volume à la décoration

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :