Le projet Diana , Lydia « v » la série:quand on parle de diversité

C’est plus facile en théorie d’avoir une ligne conductrice de conception quand on a sélectionné des critères précis.

Pour avoir des critères précis il faut choisir les éléments les plus importants auquel on peut ensuite ajouter des détails pour ajouter de la précision et de la finesse au projet.

Si on veut faire une réplique ou ce qui s’en approche le mieux il faut forcément mettre les pieds dans le plat et se documenter un minimum.

Mon problème c’est que dans ce cas précis si on veut approfondir cela devient assez vite compliqué.

1)La diversité du rouge :

Pour vous peut être qu’un rouge c’est un rouge, pour moi qui suis artiste peintre de formation, je peux vous assurer qu’il y a une infinité de variété de rouge différents.  Donc forcément   c’est la première chose que j’ai remarqué lors du visionnage de la série.

On peut voir différentes associations de rouge sur les figurants sur une seule scène et tout au long de la série.

Le rouge c’est une couleur difficile à conserver : elle est vivante et changeante, avec le soleil et le lavage le rouge se délave. Il est impossible lorsqu’un rouleau de tissu se termine de retrouver exactement le même bain. Pour un peu que l’on change de matière ça devient un vrai problème scientifique .

Ce qui est sûre c’est que l’on est sur une base de rouge vermillon tirant vers le rouge brique.

Ainsi lorsque l’on visionne une des dernières scènes de la saisons 1 sur le pont du vaisseau mère on peut observer   plusieurs uniformes qui n’ont pas la même couleur. Fin de saison = beaucoup de lavage, beaucoup de misère, fin de budget. Il faut faire avec les restes du frigo !

Un vieil uniforme femme passé et délavé. On peut en observer régulièrement dans la série.

3 uniformes = trois  rouges différents

Toutes les photos sont celles des uniformes officiels de la série  !!!

1)Le pantalon (combinaison) : Lycra, coton, synthétique,  toile … 

-coupe droite

-fuseau

 

-cigarette

-pantacourt

Pâte d’eph:

 

 

2) sur les Overlay:

broderie (ou pas),matière (coton, lycra, synthétique, plastic),carrure,forme pointe dos,forme pointe avant,uni ou a motif,

celui ci a un petit espace au col que les autres non pas , on ne peut visiblement pas  le fermer complètement.

celui ci a une longueur épaule plus longue ce qui  donne une  carrure plus imposante que le précédent

celui ci il a des empiècements avant : deux matières différentes et des broderies décalés (restauration ?)

pointes longues arrondies (femme) passants ceinture plus large, le col est plus haut sur la version femme que  sur celle de l’homme.

pointes triangulaire, tissu sans broderie, rayé diagonal

tissu brillant synthétique azteck

autre bain de rouge, autre matière ,pointes triangulaires arrondies

tissu rayé large !!!!!  vertical voir agrandissement logo plus bas ! passant ceinture plus long

 

la forme de la pointe dos, les différents bain colorés, la taille des passant ceinture, avec et sans broderie

pointe arrondie

pointe large et ronde (femme)

pointe plate

3) de logo

-emplacement droite ou gauche  suivant si il y a  un grade ou pas(voir image plus haut) ,ovale,semi ovale,rond,brodé,pas brodé,fini,pas fini

 tissu  rayé fin  diagonal : logo bien fini

logo pas fini, tissu uni

a peine surfilé zig zag et  pas la même matière(reste d’autre chose? ) ( observez le tissu de l’overlay, il est rayé)

logo rond et en feutrine noire  ! collé sur tissu rayé de l’overlay plus haut  !!

4) Gantelets :

Cousus sur la combinaison,indépendants, brodé, pas brodé, différentes matières et rouges, long ou court.  (voir sur les différentes photos)

pour résumer : un bazar sans nom !! C’est a devenir fou :  normal tout est recycler, le moindre  petit bout de tissu, ce qui est moins cher remplace la matière précédente. Le tout est lavé, décoloré, rapiécé etc … 

En gros: on ne peut pas imposer  une couleurs, une  matière, une forme , un logo  au nom d’être conforme à la série parce que la série elle même ne propose pas cette option. On peu en respecter l’idée ou l’interpréter 

Je pourrais sans  doute continuer longtemps je pense  à chercher les points communs  et les différence    car au final  chaque  costume que portait les acteurs était unique est  différent. Ce qui donne l’illusion d’une unité  c’est l’oeil du fan, de l’enfance et  la basse résolution de la série. 

Ce qui sauve bien l’histoire  parce que question  finitions ce n’est  pas toujours  joli, joli … 

 

 

 

Laisser un commentaire