Le projet de l’été après l’été : Madame Louise de Lavallière 1670: Les broderies

Comme je l’ai expliqué  dans mes précédents post, mon principal  problème  était  le tissu  que je ne trouvais pas assez riche. Pour cette période il fallait  que les robes  soient richement décorées. Les couleurs étaient vivent et on utilisait beaucoup de perles, de pierres, d’or et d’argent  pour  parer les corsages et  les jupes.  Mon tissu  étant uni et sans motif, je ne pouvais pas  le laisser  dans l’état.

Au début je voulais  tricher en  utilisant un  chemin de table en organza à volute que je voulais coudre par dessus mon tissu. Et puis comme à chaque fois je me suis dit « tu as une brodeuse, alors ne fait pas  ta feignasse ». Le soucis  c’est que je venais de sortir de  12h de broderie sur mon tissu rouge qui finalement a fini au garage. J’en avais marre de broder. L’autre problème c’est d’avoir une couleur adéquate dans ma réserve de fil de broderie et enfin la dernière chose c’est que  je n’aime pas  faire les  raccords et que là fatalement il devait il y en avoir pas mal.

Qui a dit que la broderie machine c’était facile?

Ce n’est  peut être pas  aussi long que de faire des broderies à la main mais qu’est ce que cela peut être pénible !!!  Rien a voir avec le plaisir que peut  prendre une personne à broder à la main lorsqu’elle  ci le fait par passion. Non, en fait  c’est une véritable déclaration de guerre quand on se met devant sa machine.Bref je me suis motivée  et  je suis quand même  partie dans cette voie.

J’ai choisi un motif que me proposais ma  machine.  Et puis  je m’y suis mise pendant 4 jours de suite. Quand on lance une broderie , c’est  comme de l’huile sur le feu, on ne peut pas  partir trop longtemps, ni trop loin de sa machine parce qu’on est pas  à l’abris du petit couac qui va vous pourrir votre heure de broderie.

J’en ai fait les frais deux ou trois fois à devoir tout recommencer  pour un simple fil cassé en cours ou  un petit décalage dans le motif.

Passé ce moment douloureux et  lorsque j’eu enfin fini, il était clair que  cela ne suffirait pas. Cela aurait été  vraiment trop trop simple sinon . Sur la gravure de référence on voit des pointes de bleu et  de rouge  qui pour moi semble être des fleurs. Comme mon tissu  n’est  pas fleurie il a donc fallut que  je rajoute les fleurs. Au début j’ai voulu  acheter des roses toutes prêtes et puis  ne trouvant pas  le bon bain pour les couleurs, je me suis mis en tête de les  fabriquer moi même. Me voilà devant  » toutes la saga alien, game of throne, the white queen et predator » en train de préparer mes fleurs  et  les coller puis les coudre une par une sur mes broderies!!! 

Comme je n’aime pas faire un projet sans  y mettre  ma touche perso, j’ai décidé de rajouter des perles. Parce qu’a cette  période il y avait beaucoup de perles et que cela rajoute de la finesse en  plus de richesse sur mes broderies; J’ai donc collé puis  cousu une à une chaque perles. Mais pourquoi elle colle et elle coud? Pour garantir  la solidité  et  puis c’est pratique de coller avant pour pouvoir coudre ensuite, les  perles sont ainsi déjà placées.

Mais c’est quoi le ruban doré au milieu? 

Pour respecter la  place du galon sur la gravure de base, j’ai utilisé du  ruban doré turc. Comme  je le trouvais  trop brut et que je voulais moins brillant j’ai donc brodé par dessus un motif avec du fil de coton orangé/marron. 

j’ai placé mes broderies sur mon pan avant puis  j’ai tout cousu. J’ai eu  quelque soucis parce que même si j’ai essayé d’être très vigilante,  un  groupe de motif était légèrement décalé du coup toute la pièce  était décalée vers le bas. j’ai du  froncer légèrement la bande pour rattraper du mieux que j’ai pu la chose.Le soucis c’est  que cela donne  un effet froissé à la jupe.Je doute vraiment que je puisse faire mieux  que cela, alors j’ai laissé.

de toute façon la partie  avant est  impossible à repasser !!  à cause des perles essentiellement. Vous voyez : ce n’est pas parce que l’on n’a  pas  de courage au départ que l’on ne peut pas  y arriver !!!

 

 

 

Laisser un commentaire