Xena princesse guerrière : le plastron avant

J’ai choisi  comme référence  lemodel présenté au musée de Tepapa:https://collections.tepapa.govt.nz/

Vous ne verrez pas les étapes de fabrication de la partie triangulaire, parce que j’ai perdu les images, mais la méthode que j’ai utilisé et la même que pour la partie du dos. J’ai dessiné sur de la mousse de 1cm d’épaisseur la forme de la pièce  puis je l’ai découpé  et poncé. Une fois ma base prête je l’ai  prise en sandwich entre-deux  couches de worbla  chauffé à plus de 300°.

J’ai moulé les bonnets poitrine sur des boules de Noël  en plastique de la même façon  que pour le bustier d’Actarus.

J’ai assemblé toutes les pièces entre elles

J’ai vu certaines cosplayeuses réaliser les décorations  de la même manière que la partie triangulaire. J’ai préféré  toutes les réaliser en worbla.

J’avais bien compris en regardant l’image qu’il y  avait une histoire  de superposition. Mais pas que c’était deux pieces distinctes posées l’une sur l’autre .

Au fil de mes recherches  je suis tombée sur un plastron évidé, je pensais que c’était une version non fini. Il manquait en fait, une partie amovible en cuir

Partie en  cuir  que je n’ai pas vu  sur ma référence de base. Si je l’avais compris cela plus tôt je n’aurais pas procédé comme je l’ai fait. J’aurai évidé cette partie et ajouté une pièce. Au lieu de cela j’ai ajouté une couche  de worbla pour créer  le relief et mis mes décorations  dessus.

J’ai appliqué après le ponçage 5 couches décollées à bois pour le lisser.

Et j’ ai attaqué la peinture acrylique, une couche de doré,une  couche bronze.

Sur cette image on voit très bien la partie  cuir ajouté au centre. Pour moi à ce stade de la réalisation il était trop tard.  J’ai donc choisi de coller la pièce de  cuir par dessus.

Les ombres et le vieillissement  ont été réalisé avec du noir, du marron et  du  cuivre.

Les bandes de cuir et les rivets sont  collé  à la néoprène

Si je suis très satisfaite et fière du rendu final, je mettrai quand même un bémol,  j’ai choisi de réaliser le plastron avant le corset en sachant que c’était une prise de risque et je ne m’étais pas trompé sur ce point là. En effet je le trouve un peu trop grand. Le réaliser après le   corset m’aurait permis de mieux évaluer sa taille. L’agrandissement était correct dans ses proportions mais pas par rapport  à ma taille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :