Le projet Lady oscar : le bicorne

 C’est l’accessoire bonus. On ne le voit pas  beaucoup dans l’animé mais il apparaît régulièrement dans les  livres. J’adore ce genre d’accessoire qui me permet de tester de nouvel technique. Je ne suis pas chapelière et  c’est tout un art. 

J’ai commencé par faire quelque recherche:

CHAPEAU «BICORNE» OU BICORNE D’UN OFFICIER DE 1790 – CŒUR ARMÉE US ET GÉNÉRAL DE L’ARMÉE EUROPÉENNE – UN ÉCHANTILLON RARE EN TRÈS BON ÉTAT:

“Le chapeau bicorne a été porté en Amérique du Nord par un certain nombre de troupes engagées dans la révolution américaine, y compris les forces américaines, britanniques, germaniques et françaises, et a été conservé dans le cadre des uniformes militaires pendant une grande partie du 19 ème siècle herunterladen hörspiel.

Alors que les Français semblent avoir utilisé les noms «bicorne» et «chapeau» de manière interchangeable, les Allemands l’ont surnommé simplement «zwei spitz hut» (chapeau à deux pointes)

Cette casquette a survécu en très bon état, tout en conservant la forme intégrale du coq et de l’éventail. La lourde fourrure de castor noir, en feutre, conserve la majorité de la sieste et de la couleur. La fourrure sentie est intacte dans le coq et l’éventail, sans aucune cassure ni fissure si souvent observée dans ces premiers chapeaux, et seulement quelques points mineurs de résistance minime download zug simulator 2013 for free. La reliure en ruban de soie noire est entièrement présente sur les bords du coq et de l’éventail, les coutures étant intactes et ne montrant qu’une usure minimale aux extrémités des pointes. La boucle en or fin est présente sur le visage du coq, pleine de forme, ne tire pas, brins cassés ou sections manquantes des cordes. Assombri par la ternissure des années qui passent, la finition dorée des cordes est encore visible download the word statement. Les fins cordons noirs qui ancrent les surfaces intérieures du coq et de l’éventail à la couronne sont toujours présents, la majorité étant toujours ancrée en place. La couronne est toute présente, mais a souffert d’avoir été pliée au cours des années et est séparée le long des plis, mais aucun matériau n’est cassé ni perdu – la forme complète de la couronne est toujours présente. L’intérieur du chapeau est étonnamment complet, mais montre des signes d’usure et les effets de l’âge. La bande de jogging en cuir noir est entièrement complète, il ne manque pas de cuir, mais la couture à la base de la bande manque d’environ 50% des points de suture. Le cuir est vivant et pourrait être recollé sur place si cela est souhaité. La doublure en coton noir poli est également complète, il ne manque aucun matériau, mais le long d’une section – environ le quart de la distance – là où la partie de couronne circulaire de la doublure est cousue à la partie de paroi latérale, les points de suture manquent. Encore une fois, c’est quelque chose qui pourrait être restauré par un artisan qualifié. La doublure en coton présente des dépôts de sel blanc, des restes de la transpiration du propriétaire et une preuve de son port. En dépit de ces problèmes d’état de la calotte et de la doublure, qui sont fournis fidèlement dans cette description, ce chapeau à capuchon se porte très bien et, en raison de la nature et du design du chapeau.Il est difficile de déterminer si ce bicorne a été porté à l’ arrière ou à l’arrière par le propriétaire. En toute honnêteté, elle convient très bien à une tête de taille appropriée dans les deux sens, et la conformation du chapeau et de la doublure ne fournit aucun indice significatif dans les deux cas.

Comme le montre ce spécimen, une version de chapeaux renforcés a été fabriquée de telle sorte qu’elle se plie à plat et qu’elle puisse être placée confortablement sous le bras de l’officier lorsqu’elle n’est pas portée. Ils sont désormais connus comme un chapeau-de-bras ou chapeau”.

LE CHAPEAU DU GÉNÉRAL Peter Gansevoort:

pour lire l’intégralité de cet article:

http://www.mcpheetersantiquemilitaria.com/07_uniform_hats/07_item_002.htm

et  je suis  tombée sur ce schéma qui m’a vraiment bien aidé.

Le tuto:

Bien que ma méthode ne soit pas Historique, j’en ai conservé la forme  et le principe  ! 

1) -Les cotés

j’ai commencé par faire le patron des deux formes demi circulaire  coté.

j’ai choisi d’utiliser de la feuille  bristol  comme support afin de lui donner de la tenue  et de la  souplesse en même temps

j’ai recouvert la feuille bristol de feutrine, d’abord collé entre deux couches de feutrine avec de la colle scotch puis  cousu. J’ai ajouté un biais  pour border. C’est plus propre.

2)-Le bol du chapeau

Ensuite j’ai  fabriqué une coiffe en feutrine  à partir d’un  chapeau  pirate acheté dans un magasin de déguisement. J’ai découpé les bords et récupéré  le bol  ! 

J’aurais pu directement utiliser ce bol mais  je voulais  le conserver comme base pour de futur moulage ! et puis  je voulais un Bicorne : chapeau-de-bras  (qui se plie à plat pour pouvoir être porter au bras) 

J’ai utilisé la méthode du moulage parce que  cette partie ne se verra pas  !  Mais  la prochaine fois, je ferais un vrai  chapeau “bol”

J’ai  recouvert le bol du chapeau de film alimentaire, 

puis j’ai découpé un carré de feutrine que j’ai moulé sur le bol avec  des épingles

j’ai découpé tout autour au ras du bol pour bien reproduire la forme.

J’ai  ouvert les  pinces  et  repiqué bien plaqué contre le bol.

Je l’ai enduis avec un durcisseur  textile, histoire de le rigidifier  un peu.

J’ai laisser sécher 

Comme le durcisseur était blanc , j’ai  l’ai repeins ensuite de l’acrylique noire.

J’ai terminé en  ajoutant  un biais  sur le bord.

3)-Les deux pointes

Pour fabriquer les  deux pointes  du chapeaux , je me suis servie de mon bol  rigide pour monter  le chapeau de façon provisoire 

et  ainsi  pouvoir tracer son empreinte

J’ai utilisé deux  couches de feutrine pour chaque pointes

4)- Assemblage du bol et des deux cotés

La feutrine cela se colle très bien à la colle scotch ! 

J’ai  bossé mon bol bien au centre, et je l’ai collé sur le premier coté; j’ai utilisé des pinces à linge pour bien maintenir le tout.

j’ai refais  la même chose de l’autre coté en prenant soin a  ce que les   pointes des deux cotés coïncident bien entre eux

 

5)-Assemblage des pointes  au reste  du chapeau

 J’ai  posé bien à plat et ouvert mon chapeau. J’ai bien tendu les pointes pour enlever  touts les plis.  puis  j’ai cousu  sur les bords au niveau du biais des cotés.

6- Les plumes

En théorie  c’est un boa de plume d’autruche qu’il faudrait. Mais cela coûte un bras  et  il n’y en avait pas  ici en boutique. J’ai choisi un boa écru à grosses plumes. J’ai collé le boa à la colle chaude le  long du bord haut du chapeau. Puis j’ai coupé  toutes les plumes qui dépassait pour enlever  le coté cabaret du mieux que j’ai pu.

dessus:

 à ce stade on peut ajouter un système de ficelles pour tenir le tricorne bien droit  !  Le mien pour l’instant tient bien sans  !

dedans

de profil

et voila :

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.