Le projet Cendrillon

Cette  année je n’ai pas chômé. D’habitude, lorsque la rentrée  arrive ,  je lève sérieusement le pied. Je n’aime pas  coudre  à la lumière  hivernal, le soir. J’ai souvent  un manque de motivation, essentiellement  parce que  la  nuit qui se couche, tôt me donne  le  cafard. 

Curieusement, je pense  que  de  participer aux  conventions m’a  un peu plus stimulé  sur ma production, il  à  eu celle de Valence  puis  d’Albertville  à 15 jours d’intervalles. Ce qui  à mon sens  n’a pas  été  une bonne  chose. Je m’explique  je n’aime pas la  course aux  réalisations de costume. Et je pars  du principe  (et c’est  le mien  je précise)  qu’a chaque  nouvelle convention  c’est  intéressant  de présenter  un nouveau costume . Du  coup  si on doit suivre le rythme cela devient  vite l’enfer. 

J’ai du mettre de  coté  un de  mes principes principaux : sortir un costume  non  essayé  (pas photographié)  et  j’en ai payé le prix au final. 

Cette année   a été marqué par un changement majeur, j’essais  de faire des  costumes en binôme. Ma fille m’accompagne  aux conventions, elle a donc droit  a ses propres costumes.

C’est  super intéressant techniquement de  travailler sur les mesures de mon Ado, et  aussi principalement  sur quelqu’un  d’autre. Mais  la contre partie  c’est  que  j’étais  deux fois plus dans le rush. 

Vous verrez  donc  à la suite  de cette série  d’article,  la  réalisation  du costume  fée clochette pour ma fille,  car l’un ne va pas  sans l’autre puisque  son costume a  été  réalisé en même  temps  que le mien.

On y va.

Je n’aime pas particulièrement le bleu, je trouve  qu’il ne va pas  avec mon teint  et puis  les couleurs  froides ce n’est pas  mon truc. Mais  j’ai voulu  quand même  tenter Cendrillon.

Voici le model de  référence, celui sur lequel j’ai jeté  mon dévolu :

(suite…)

Saber Experience Academy : la princesse Leïa, c’était moi

Bon je sais  je ne suis pas  d’une  assiduité redoutable en ce moment.  Mais  même  si j’ai demandé cette  année (encore) au père Noël  des journées de  72h00, je ne suis pas  sûre que cela  me sera  accordée.

Résumé  et  intro :

Dans cet  article je  vais pouvoir revenir  sur  un costume que j’ai réalisé  il a  quatre ans (déjà). Celui de  la princesse Leïa dans Star wars.

http://costumes-urbains.com/?page_id=463

C’est  celui que j’ai revisité  afin d’en faire autre  chose  que le  « sac à patate » du film. Oui  je sais  ce n’est pas  très aimable de ma  part  de  nommer  ce  costume de cette  façon en même  temps niveau costume pour la princesse George Lucas ne c’était pas franchement  foulé.  

Je  me souviens  surtout  que  lors de la réalisation de cette fameuse  interprétation, il  avait eu  très peu de succès .  Oh  désespoir ! il ne marqua  pas les  coeurs ni les  esprits au fil  des  publications de mes  articles. 

Je  fit  quand même  le shooting  qui  clos à chaque  fois mes projets  et  oh  surprise !(de taille)   de voir que soudainement le  costume  avait  pris  toute sa dimension  et surtout de voir avec plaisir  les réactions  très positives des gens.  Il paraîtrait même que je ressemble  à Carrie Fisher. Comme  quoi on ne peut  se fier a  rien  et  il faut toujours  finir  ce que l’on commence. 

Raisonnement:

J’ai souvent  eu de la part des  gens qui m’entourent  des questions  sur mes  motivations :

-Pourquoi est ce que tu couds ? et surtout pourquoi ce genre de  costumes ?  a quoi cela peut bien te servir? 

et puis  j’ai été (je suis)  souvent soumise au jugement des gens:

-Tu ferais mieux  de  coudre  des  vêtements à tes enfants , cela servirait à quelque chose.

Je ne vais  pas  faire un monologue sur les  raisons  profondes qui  m’anime  et  me motive   à faire des costumes, ni même  pourquoi je pose dedans mais je vais  résumer cela de cette  façon:

Quand  tu te costumes tu peux être  qui tu veux  ! Et ça  c’est  vraiment le pied !  J’ai envie que mes enfants  sachent  que l’on peut être  qui on veut sans contraintes d’ages ou  social, que  tout est  possible  si on y mets du coeur et de l’envie . 

 La Saber Experience Academy 

Revenons à nos moutons: 

Cette  année  j’ai bougé un peu plus  que les autres années sortant ainsi de ma bulle du net  pour  découvrir ce qui se passe dans le réel. 

J’ai donc participé  à quelques  conventions . J’ai trouvé  cela très enrichissant: j’ai pu rencontré  des  personnes nouvelles et   c’est toujours  très intéressant  de découvrir  les  passions des  autres  pour un peu  que l’on oublie  un instant de  se regarder le nombril.

J’ai donc rencontré  Claude  et   Dominique, il me semble que c’était   à la convention de Valences (Mais  pardonnez moi  je suis  un peu comme  Dori je perd les dates et les lieux parfois) . J’étais en Blanche neige (rien à voir avec Star wars).

J’ai du filer ma  carte  et et eux  la leurs parce que je l’ai retrouvé ce  matin dans ma  petite boîte à cartes en cherchant celle de la bibliothèque de mon fils.

Bref  la suite je ne la connais pas lol  Mais  Jennyfer la fille de  Claude m’a contacté  via ma page facebook pour me proposer  une petite collaboration. J’ai réfléchis un peu , parce que je  suis une trouillarde née (oui je  sais cela ne se voit pas mais  tout se travaille croyez moi lol) et que  la scène pour moi  c’est   » l’angoisse total ». Mais  bon on ne vit qu’une  fois  et   si je dois  causer de  mes principes à mes enfants   je dois  aussi  d’abord les appliquer, alors j’ai dit oui et je ne regrette absolument  rien !

C’était une expérience  énorme !!! je  suis  devenue la  Princesse Leïa  durant  3 soirées:

Et  ça c’était « vachement bien  »  et puis  surtout  j’ai été touché par l’accueil  et  l’intégration dans cette  fine équipe qui ont le sent s’entend vraiment  bien. Cela fait du bien, cela redonne un peu  d’espoir dans la nature humaine. Je suis plutôt d’une nature méfiante et je me suis  sentie très vite à l’aise en leurs compagnie.

 

 

Conclusion:

J’ai de la chance  je  peux au travers de mes costumes  réaliser  un petits peu de mes rêves, rendre plus beau mon quotidien ….

Alors si toi  aussi  tu as envie de devenir un Jedi : » c’est là bas jeune padawan que tu iras »

https://www.facebook.com/SaberExperienceAcademy/

Merci:

Au Dauphiné Libéré:http://www.ledauphine.com/

Pathé chavant:https://www.facebook.com/PatheChavant/

Cinéma Pssrel: https://www.facebook.com/cinemapassrl/?hc_ref=ARS081k8dEt1IGeFdWDXd6Ys_wWATXrR0-yYJzSCt344sNLtP-tix72HHkeazhrearw&pnref=story

Laurent Magazine:https://www.youtube.com/channel/UC9gbaxiqWuQTmF6Eaf7Cw0A

Et  bien sûre  merci  beaucoup  beaucoup à la :

Saber Experience Academy 

https://www.facebook.com/SaberExperienceAcademy/

Que la force soit avec toi ! 

 ps:Petit message perso : Hé les enfants !!!??????  je l’ai fait   ^^

 

 

Le projet de l’été après l’été : Madame Louise de Lavallière 1670: la surjupe

 je suis partie  sur  la base  d’un rectangle  sur lequel  j’ai ensuite arrondie les angles.

J’ai choisi  de réduire  l’amplitude  avec des plis plats , au début je voulais  le faire  avec des plis canon. Mais j’arrivais  au bout de ce que je pouvais donné  au niveau motivation. Ce projet a été techniquement  très difficile  et j’en avais   franchement  marre. Je suis perfectionniste, maniaque, productive, un peu sadomasochisme, mais  parfois  à force de souffrir cela m’irrite.  

(suite…)

1 2 3 4 95