Le grand projet de l’été (1)Lucrezia borgia assasin’s creed: reporter son patron du corset

  Il ne faut jamais découper son patron. Aujourd’hui on fait une certaine taille, demain ce sera différent. De plus un patron peut toujours être modifié ou adapté pour un autre projet.

On reporte son patron. 

Mais avant de le reporter on peut faire  les premières modifications proprement.

On va d’abord choisir les mesures qui sont le plus adaptées à sa morphologie.

J’ai un 83 cm de tour de poitrine et 69 cm de tour de taille.Pour la poitrine il vaut mieux trop petit que trop grand. Pour la taille c’est un peu  la même chose. Sur un corset ou un corsage on peut combler le trop petit par une sous pâte ou adapter avec le serrage dans le dos. Mais lorsque c’est trop grand on ne peut pas faire grand chose. Parfois on peut arranger en réalisant des pinces mais cela reste  très limité.

J’ai donc choisi une taille 8 pour la poitrine  et une taille 10 pour la taille. donc 83 cm poitrine et 67 cm tour de taille. Vous allez me dire oui mais pourquoi ne pas avoir pris 6 pour la poitrine si il vaut mieux plus petit. Et bien parce qu’il faut compter aussi sur l’épaisseur du tissu, sa capacité à se tendre ou a se rétracter et aussi  sur le nombre des baleines. Car plus on utilise de baleine plus le corset est épais et plus il se rétracte. Donc on perd des cm. 

Je vous avoue que cette partie reste une science un peu obscure pour moi. Je n’ai pas la fibre des math  et à ce stade c’est ce qu’il me manque souvent par rapport au super corsetières que je côtoie.  En général je réalise du trop petit  et lorsque j’essais de me corriger c’est fatalement trop grand lol. 

J’apprend donc je me dis que je finirai par y arriver. 

Revenons à nos mouton:

Donc il  faut retoucher le patron. Ma ligne doit partir du haut en 8 pour arriver en bas en 10.

je place mon point en haut et je suis la marque 8 jusque ce qui me semble être le dessous poitrine.

 

(suite…)

Le grand projet de l’été (1)Lucrezia borgia assasin’s creed: étude du patron du corset

 

J’ai choisi le patron Butterick  B5935.

Je vais vous montrer l’essentiel des informations que j’étudie avant le démarrage.

Sachez qu’il n’y a pas qu’une seule façon de monter, de coudre un projet. Il en existe autant que ce l’imagination peut vous en fournir.  Dans un patron on vous en propose une, elle est bonne pour certain, elle est mauvaise pour d’autre. A chaque patron vous pourrez découvrir une autre façon de faire pour un même vêtement.

Ce qu’il faut noter aussi c’est que les enseignes vous proposent le montage le plus simple à mettre en image et à expliquer mais pas forcément celui le plus simple pour coudre.

(suite…)

Le grand projet de l’été (1): La robe de Lucrezia borgia assasin’s creed

Comme  chaque  été  je vous propose  de suivre en temps réel la réalisation en détail d’un costume (cette année il y en aura deux  celui ci et jasmine lol ). D’habitude je propose des costumes historiques pour cette  rubrique  car se sont mes devoirs d’apprentissage !! Je met mes acquisitions d’apprentissage  historique au  service de mes  costumes fantaisies ou cosplay. 

(suite…)

Le projet Cléopâtre : le corset

Il est monté très classiquement. Comme la plupart de mes autres corsets (voir section tutoriel).
Les deux baleines centrales et celles encadrant les œillets sont en aciers. Toutes les autres sont des aciers spiralés.
Il n’a pas forcément de réduction de taille. Il est bord à bord limite trop grand. J’ai utilisé le patron De Dark Leïa que j’ai retouché pour la forme. J’ai creusé les pièces au niveau des hanches pour pouvoir en créer de nouvelles en simili cuir.


La couche externe du simili est en lamé or. Ce n’est pas le même du tout que celui que j’ai utilisé pour les ailes D’Isis. Comme le lamé est élastique j’ai du thermocoller les pièces avec du thermocollant tissu (fine couche de coton enduit de colle fixé par la chaleur du fer à repasser)
J’ai triplé chaque pièces avec de la toile.
Il est doublé avec du coton écru, le même que celui que j’ai utilisé pour les ailes.
Chaque pièce de hanches est conçue comme la ceinture : une couche de simili + une couche de mousse.

(suite…)

Le projet Cléopâtre la ceinture :

Forte de mon expérience ceinture de Rey, je suis partie sur la même méthode : Base de mousse recouverte de simili cuir.
J’ai d’abord réalisé un patron papier puis je l’ai reporté sur ma plaque de mousse. Une fois découpé j’ai collé avec du néoprène le simili dessus.
J’ai enduis de Geso le simili. Après séchage complet j’ai fixé tous les bords à la machine à coudre.


J’ai peint le tout avec de l’acrylique doré (2 couches).

(suite…)

1 2 3 4 5 106