Le projet Isabella Fraser Robe de mariée 1785: la toile

La toile : celle  qui  fait tout. 

Celle qui est essentielle , existentielle.

Celle  dont on apprend  vraiment, qui sert  à comprendre  , à se tromper.

Premier jet : quand on fait les  plis dans le mauvais sens:

v1

Quand on réfléchis à l’amplitude des  plis:

ajust02 ajust01

corrections  des  plis cotés

retouche corsage retouche corsage cote

Ajout des  bretelles:

face

La toile  sur le mannequin  c’est  toujours  super ! Mais  comment dire:le buste  et  le dos  humain ce ne sont pas  des briques comme le mannequin, le mannequin  ne bouge pas, le corps si ! Et c’est là que je regrette  de ne pas  avoir eu la chance  d’aller en cours de couture . Même si ma toile fonctionnait bien,  et même  si j’avais  compris  le  montage des plis du dos, je me suis   aperçue sur la version  définitive que la bosse naturelle de mon dos  allait  poser problème  pour la résorption de l’amplitude de l’encolure dos  !  

3 Comments on Le projet Isabella Fraser Robe de mariée 1785: la toile

  1. Jbelt
    15 février 2017 at 17 h 57 min (5 mois ago)

    Merci pour le partage

    Répondre
  2. corinne
    15 février 2017 at 10 h 58 min (5 mois ago)

    bonjour, pour faire les toiles à patron vous prenez quel tissus?
    merci
    Corinne

    Répondre
    • fubukimorisan
      16 février 2017 at 8 h 17 min (5 mois ago)

      de la nappe en coton, du jeans, un tissu rigide non élastique, il faut que cela soit le même que celui que vous utiliserez plus tard comme triplure lors de la réalisation finale

      Répondre

Laisser un commentaire